Pour Xavi, il reste encore une saison à passer dans l’effectif d’Al Sadd avant de penser à devenir entraîneur, pourtant même en tant que joueur il garde un oeil sur ce qui se passe dans le monde du football. Et son regard acéré s’est arrêté sur le Niçois Jean-Michaël Seri  qu’il juge Barça-compatible et auquel il prédit un avenir brillant :  » Quand on m’a dit qu’un joueur de Nice était surnommé le « Xavi Africain », je l’ai suivi de très près, a-t-il confié à Doha dans un entretien exclusif accordé à Eurosport,  j’ai regardé des matches et une tonne de vidéos. Je ne le connaissais pas… et j’ai halluciné : je n’étais plus habitué à voir un tel talent au milieu de terrain. Jeu court, jeu long, intelligence tactique, tir de loin, personnalité, organisation du jeu, dernière passe magique… « madre mia »! il irait tellement bien au Barça ! Il peut jouer partout au milieu. Seri est fantastique. Il a ce que l’on appelle à Barcelone l' »ADN Barça ». Sans aucune hésitation » Et l’ancien coeur de jeu de l’équipe catalane de demander à son club  de coeur de ne pas laisser traîner l’affaire : » J’espère que le Barça va le signer, car sinon, il vaudra le double l’an prochain ». Car il n’y a pas que le Barça que la perle ivoirienne intéresse. Toujours à la recherche de l’héritier de Tiago Motta (35 ans), pourrait dégainer avant la fin du mercato.

@Cheikh Mabele