Après une saison 2018-2019 quasiment gâchée  par les blessures, le défenseur latéral gauche algérien Faouzi Ghoulam a bien entamé la nouvelle campagne avec Naples tant en championnat qu’en Ligue des champions. Mais le Fennec , qui clame son bonheur d’être à Naples,  est encore plus ambitieux en Serie A .

il  affirme haut et fort  vouloir voir son club sortir de  l’ombre de la Juventus qui collectionne les titres depuis sept ans. « Dès le premier jour, je me suis senti napolitain. Les gens sont merveilleux. Tant de joueurs sont restés ici car ils ne pouvaient trouver cette atmosphère nulle part ailleurs. Ce sont les meilleures années de ma carrière, a-t-il confié dans une émission de  la radio KissKiss, nous voulons gagner quelque chose. Au cours des dernières années, nous avons toujours été deuxièmes et c’est quelque chose que nous n’aimons pas. Nous voulons aussi faire une brillante campagne en Ligue des champions pour enflammer la place napolitaine qui en a besoin ».

Arrivée au club il ya cinq saisons, l’ancien joueur de Saint-Érienne n’a remporté qu’une coupe d’Italie (2014). Par ailleurs,  Il faut rappeler que le natif de Saint-Priest-en-Jarez n’a plus porté les couleurs des Fennecs  ( 37 sélections, 5 buts )  depuis la fin de l’année 2017 et par conséquent n’a pas participé au sacre africain de l’Algérie le 19 juillet dernier. Après qu’il ait refusé de rejoindre son équipe nationale au début de l’année 2019, il est semble clair que le sélectionneur Djamel Belmadi ne compte plus sur sa compétence.

@2022mag.com