La proposition de la task-force de la FIFA d’organiser la Coupe du monde 2022 au Qatar en novembre – décembre n’a pas tardé à faire ruer dans les brancards les clubs européens. Ces derniers réclament d’ores et déjà des compensations financières en cas d’adoption de cette date le 20 mars prochain à Zurich. C’est ce qu’a laissé entendre Karl-Heinz Rummenigge, Pour la famille du football, la reprogrammation  de la Coupe du monde 2022 représente une tâche difficile, a déclaré le président allemand de l’Association des clubs européens, toutes les programmations de matches, dans le monde entier, devront s’accommoder, ce qui requiert des compromis de chacun. Cependant, on ne peut pas attendre des clubs européens qu’ils portent le poids d’un tel bouleversement de calendrier. Nous attendons à être dédommagé du préjudice que cela causera.” Qui paiera les indemnités demandées par les Européens: le Qatar ou la FIFA ? Et qui aura droit à ces dédommagements: les cinq grosses ligues européennes ou les championnats des 32 pays dont les sélections nationales auront validé leur billet pour le Mondial ?. Ça, Rummenigge ne l’a pas précisé.

@2022 mag.com