L’ancienne star de l’Olympique de Marseille et des Black Stars, Abedi Pelé, a laissé montrer son scepticisme concernant le passage de la Coupe du monde de 32 à 48  équipes à partir de 2026. C’est loin d’être une bonne nouvelle pour le Ghanéen: « Lorsque j’étais à la FIFA, j’étais contre le projet de Coupe du monde à 48 équipes, a-t-il confié au quotidien Le Parisien, et je le suis toujours. La décision a été validée pour des raisons politiques, de foot business. Mais ce n’est pas une bonne nouvelle pour le football ». Et le triple Ballon d’Or africain (1991,1992,1993) d’argumenter:  » Le calendrier  va être encore plus chargé pour les joueurs. C’est trop, le nombre de matches devient dingue. Le spectacle va en pâtir. Comme à l’Euro cet été, cette formule va en plus permettre à des équipes de se qualifier en enchaînant les matches nuls. Je ne suis pas sûr que cela offre plus de chances à un pays africain  d’être champion du monde ». Le pessimisme du champion d’Afrique 1982  n’est bien sûr pas partagé par les internationaux africains actuels  qui voient doubler leur chance de participer à un Mondial, rêve ultime de tout footballeur. Pour rappel, le nombre de places  accordé à l’Afrique va passer de cinq à neuf.

@Cheikh Mabele