Après avoir officialisé le passage de la Coupe du monde  de 32 à 48 équipes à partir  de 2026, la FIFA a également assuré qu’elle encouragerait la co-organisation  à deux ou à plusieurs pour les limités les dépenses globales. Du coup, les idées fusent un peu partout. La dernière, très originale, serait méditerranéenne et concernerait deux continents: l’Afrique et l’Europe. Un Mondial que se partageraient le Maroc, l’Espagne et le Portugal. Un beau projet avec trois pays déjà bien équipés et très proches géographiquement et politiquement. Casablanca, Tanger, Rabat ou Marrakech sont au maximum à deux heures d’avion de Barcelone, Madrid, Valence, Séville, Porto ou Lisbonne. Selon  le quotidien espagnol AS, le roi  du Maroc, Mohamed VI, en aurait discuté avec le roi Filipe d’Espagne et aurait reçu l’assentiment de Gianni Infantino le boss de la FIFA. Cette proposition  aurait l’avantage d’être un symbole et un lien forts pour les communautés musulmanes et chrétiennes. Pour rappel, la désignation du (ou des ) pays organisateur (s) du Mondial 2026 aura lieu en 2020.

@2022mag.com