A l »heure ou le Maroc vient de poser sa candidature à l’organisation du Mondial 2026, il est bon de rappeler qu’il a été le premier pays arabe a se porter candidat à l’organisation du Mondial au nom de l’Afrique. Un geste qu’il a répété  quatre fois en 1994 et 2010. Jusqu’au jour ou la FIFA a enfin daigné récompenser le monde arabe en confiant son épreuve phare… au Qatar. 2026  sera-t’elle l’année de la consécration pour le Royaume chérifien ? Récit d’une saga qui dure depuis un quart de siècle.

Mondial 1994

 Premier round

Le 4 juillet 1988 à Zurich, le Maroc présente pour la première fois sa candidature à l’organisation du Mondial 1994. Il perd son premier combat. Face à l’hyperpuissance américaine (10 voix), le Royaume chérifien (7 voix) mais devance le Brésil (2 voix), hyperpuissance footballistique. Pas dramatique pour un premier essai.

Le Vainqueur : Les Etats-Unis

 Mondial 1998.

 Deuxième round

Le 2 juillet 1992, Le Maroc remet ça. Il a en face la France et la Suisse. Mais c’est bien la France le vrai adversaire. L’Hexagone attend son tour depuis 1930. Son football monte en puissance et son économie est solide. Le Maroc repose ses espoirs sur un tourisme florissant, un coût de la vie moins cher pour les supporters dont les plus grands contingents arrivent souvent d’Europe et un soutien de taille, celui du Roi Hassan II en personne. Cela n’a pas suffi. Il n’y a pas eu vraiment match puisque la France est désignée dès le premier tour avec 12 voix contre 7 au Maroc et à la Suisse. Défaite honorable, mais déprimante.

 Le vainqueur : La France

 Mondial 2006

 Troisième round

 Pas découragée,” même pas fatigué”, le Maroc tente sa chance une nouvelle fois en 2006. Cette fois, au second tour, ils sont cinq candidats à la victoire. Le 7 juillet 2000, le verdict tombe après un troisième tourhyper serré. Il est impitoyable. L’Allemagne (12 voix) l’emporte d’un souffle devant l’Afrique du Sud (11 voix). Sur 23 votants, le Maroc , éliminé eu second tour, n’en récolte que 2. Il est également devancé par l’Angleterre (5 voix) Encore un coup pour rien!

Le vainqueur : L’Allemagne

 En 2010, l'Afrique du Sud passe devant le Maroc


En 2010, l’Afrique du Sud passe devant le Maroc

Mondial 2010

Quatrième round

 Enfin, le 15 mai 2004, Le Royaume Chérifien revient à la charge, mais cette fois il doit affronter trois concurrents africains, dont deux pays arabes. Parce que le système de rotation des continents est adopté par la FIFA pour l’édition 2010. Tous les observateurs pensent que cette fois sera la bonne pour les Maghrébins. Premier bon point, la candidature conjointe Libye et Tunisie n’est pas jugée crédible et est écarté dès le premier tour. La finale oppose alors l’Afrique du Sud, le Maroc et l’Egypte. Cette dernière fait flop (zéro voix). Le duel sera entre l’Afrique du Sud et le Maroc. La pugnacité marocaine va-t-elle l’emporter, enfin ? Hélas, non. Le dossier de la nation “arc-en-ciel” est boosté par la personnalité hors du commun de Nelson Mandela, tout comme par l’envie de la FIFA et d’une partie des “grands électeurs” de récompenser l’élan économique et surtout le “miracle “ politique d’un pays sorti de l’apartheid, treize ans plus tôt.

 Le vainqueur: l’Afrique du Sud

 Mondial 2026

Cinquième round

Le vainqueur : ? 

Résumé

Une chose est sûre: s’il existait un prix de la persévérance et de l’opiniâtreté, le Maroc l’emporterait haut la main. Mais la chance arabe va arriver en 2010. Il aura donc fallu 22 ans d’attente depuis la première candidature du Maroc et cinq tentatives pour qu’un pays arabe, en l’occurrence le Qatar, arrache, le 2 décembre 2010, la bonne décision de la FIFA. Un choix que certains, mauvais perdants, cherchent à remettre en cause aujourd’hui. Le Maroc pourra-t-il succéder  au Qatar mais au nom de l’Afrique ?

 @Fayçal Chehat