Depuis que son pays a déposé  un dossier de candidature à l’organisation du Mondial 2026 auprès de la FIFA, le président de  Fédération royale marocaine de football (FRM) Fouzi Lekjaa, ne s’étai pas exprimé sur le sujet. C’est fait depuis lundi avec l’entretien qu’il a accordé à l’agence officielle  Maghreb Arabe Presse. Dans cette échange, l’actuel vice-président de la CAF s’est dit certain de la solidité du projet chérifien: « Le Maroc a déposé un dossier de candidature complet, logique et réalisable, répondant parfaitement à toutes les conditions et critères énoncés dans le cahier de charges de la Fifa » pour l’organisation de cet événement, a-t-il confié, le Maroc est en mesure d’abriter le Mondial 2026 et d’en assurer la réussite, comme il a réussi, par le passé, à gagner le pari de mener à bien l’organisation d’importantes manifestations, telles les deux éditions de la Coupe du monde des clubs (2013-2014) »

Comptant également sur le soutien indéfectible du continent africain, Fouzi Lekjaa a rappelé une vérité historique : « A travers cette candidature, le Maroc veut honorer l’Afrique et le football africain,  car il  est injuste que ce continent, qui regorge de talents footballistiques évoluant au sein des plus grands clubs du monde, n’a eu qu’une seule fois l’honneur d’organiser un tel événement. Pour rappel, cette candidature marocaine est la cinquième depuis 27 ans. Le Maroc avait échoué en 1994 (Etats-Unis), 1998 (France), 2006 (Allemagne) et 2010 (Afrique du Sud°. Pour l’édition 2026, outre le Maroc, la FIFA enregistré la candidature commune des Etats-Unis, du Mexique et du Canada.

@2022mag.com