Le beau et légitime rêve du Maroc d’organiser le Mondial 2026  s’est brisé au contact de la puissance de feu politique, diplomatique, économique et surtout financière du trio mastodonte formé des Etats-Unis, du Canada et du Mexique. La défaite chérifienne est incontestable à la lecture des chiffres de la consultation proposée au membres associés de la FIFA. En effet, c’est par 134 voix contre 65  et 4 absentions que la candidature américaine s’est imposée. Trop lourde pour être contestée. Et les Marocains ne l’ont pas faut et ne le feront pas. Leur délégation chérifienne  est restée très digne dans la défaite  et à même félicité les vainqueurs. De son côté, la FIFA,  entreprise plus que jamais florrisante. doit se frotter les mains après s’être assurée du  jackpot  (15 milliards de dollars  de bénéfices) promis le vainqueur. Et le reste n’est que littérature. Nous reviendrons plus en longueur sur cette désignation.

@2022mag.com