Lors de l’Assemblée  générale de la Confédération africaine de football (CAF) tenue à Casablanca à la veille de la clôture du CHAN 2018, le président Ahmad Ahmad a fait un discours en forme de premier bilan de 10 mois d’activité de la nouvelle direction.L’un des points qui a retenu particulièrement  l’intérêt des décideurs marocains a été l’appel au  soutien marqué unanime et inconditionnel de l’Afrique à la candidature du Royaume chérifien à l’organisation du Mondial 2026. Ahmad Ahmad  a également rappelé, en présence de Gianni Infantino, le patron du football mondial, que ‘Afrique n’a organisé la compétition majeure de la FIFA qu’une seule fois en un siècle. Extraits de l’allocution : » Il y a quelques décennies les pays en voie de développement avaient pris conscience que le seul moyen d’en finir avec le sous développement était de souscrire à la coopération sud-sud. Les résultats à ce niveau , ont tardé et tardent encore à se manifester mais dans le domaine du football le Maroc l’a réussi. Aujourd’hui le Royaume, a fait la démonstration de ses capacités sur plusieurs segments stratégiques ».

Le dirigeant malgache a également rappelé le rôle du pays hôte du CHAN dans la rénovation  de la politique  de l’institution faîtière du football africain entamée en mars 2017 à Accra: Il  (le Maroc) a soutenu la CAF à un moment sensible de son histoire, il a aidé et continue d’aider nombre de fédérations nationales africaines, des clubs africains aussi dans leur préparation et plusieurs actions ont été menées conjointement avec des pays africains. Je tiens à remercier la fédération royale marocaine de football et lui redire mon engagement total dans l’aventure du Mondial 2026″. Avant de lancer appel  à toutes les associations continentales:  » La démocratie installée au sein de notre Confédération donne toute latitude aux présidents de nos associations nationales mais je les exhorte à retrouver le sens de notre tradition d’unité et de notre culture africaine d’entraide et d’amitié. Je suis le Président des 54 pays membres et je voudrai que mon engagement en faveur de la candidature du Maroc ne souffre d’aucun doute. C’est toute l’Afrique qui est directement concernée par cet engagement marocain. Enfin ,il y a une vérité que nous devons placer à la face du monde : en un siècle, notre continent n’a organisé qu’une seule fois la Coupe du Monde de football de la FIFA ».  A noter qu’une partie des dirigeants présents à Casa vont se retrouver le 18 février à Nouakchott pour le sommet exécutif de la FIA   sous la présidence de Gianni Infantino.

@2022mag.com