On le sait depuis quelques mois, une possible candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026 est dans le tuyaux. Les dirigeants  chérifiens avancent leurs pions  et étudient même la possibilité d’une co-organisation avec le Portugal et l’Espagne. Dans sa première visite officielle  au Maroc depuis son élection, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a clairement affirmé qu’il appuierait le dossier marocain si ce dernier devenait officiel:  » Si je suis là avec des membres du conseil de la FIFA, ce n’est pas par hasard », a-t-il confié dans une conférence de presse à l’issue de son séjour chérifien.

Ahmad Ahmad

Ahmad Ahmad

Avant de donner des précisions concernant la démarche à suivre pour l’organisation du Mondial 2026:  » Comme vous le savez, ce ne sont plus les membres du Conseil de la FIFA qui votent pour les pays qui doivent organiser la Coupe du monde, mais les 211 Fédérations. Mais avant cette échéance, il y aura une analyse technique de tous les dossiers. Les dossiers qui sortiront du Conseil exécutif de la FIFA seront présentés au congrès pour les élections. Même si je suis ici pour une visite de courtoisie, cela n’empêche pas d’aborder certains sujets. Nous sommes déjà sur cette ligne de démarche, pour voir ensemble de quelle manière on pourra soutenir la candidature du Maroc, parce que nous sommes convaincus que le Maroc pourra organiser la Coupe du monde, comme ce qui a été fait en Afrique du Sud en 2010″. Par ailleurs, alors que la rumeur donne le président de la Fédération marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, tout proche du portefeuille ministériel de la Jeunesse et des Sports,  Ahmad Ahmad a expliqué que ce ne serait pas incompatible sa présence  comme membre du comité exécutif de la CAF.

@2022mag.com