Les Palestiniens sont heureux: ils vont disputer leur match  contre l’Arabie Saoudite le 15 octobre   comptant pour la troisième journée des éliminatoires combinées  Mondial 2022 – AFC 2023  au stade Faisal Al Husseini à  Al Ram dans la banlieue de Jérusalem .

L’Arabie Saoudite qui ne redonnant pas officiellement l’État d’Israël, a accepté pour la première  fois d’effectuer ce  déplacement dans les territoires occupés . Ce qui a réjoui le président de la Fédération palestinienne  de football  qui y voit un succès significatif et historique  de l’identité et de la souveraineté de son pays : « «En tant que dirigeant musulman du monde, a confié Jibril Rajoub au quotidien Arab News, la décision historique du Royaume d’Arabie saoudite confirme l’identité nationale palestinienne aux yeux des musulmans du monde et envoie en même temps aux Israéliens le message que la Palestine et Jérusalem sont des lignes rouges et que l’établissement d’un État palestinien est nécessaire à la paix dans la région. Cela montre également à notre peuple palestinien qu’il n’est pas seul ».

Côté palestinien, on rappelle que le président Abbas avait envoyé une lettre au Roi Salmane pour lui demander d’appuyer la revendication palestienne  «Cette décision politique énorme a beaucoup de significations, a affirmé Ibrahim Milhem, porte parole du gouvernement, car elle  survient à un moment critique où nous avons cruellement besoin de ce type de soutien de la part de nos frères qui ont démontré la conviction et les liens forts qui apparaissent dans la sourate Al-Isra au sujet du lien. entre Al-Haram à La Mecque et Al-Aqsa à Jérusalem ».

 Stade

Stade Faisal Al-Husseini

Comment se déroulera l’arrivée des Faucons verts  à Al Quods ? Le parcours est décrit par Susan Shalabi vice-présidente de la Fédération palestinienne : « «Israël a accepté pour la première fois un arrangement spécial dans le cadre duquel les Saoudiens n’auront à passer que par les postes frontières jordaniens pour vérifier leur passeport et seront pris en bus depuis le port jordanien. directement à Ramallah sans s’arrêter à aucun point de passage sous contrôle israélien ». C’est à l’évidence une excellente nouvelle pour le football palestinien prisonnier, entravé et affaibli  par l’intransigeance israélienne.

@Cheikh Mabele