Depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe nationale d’Algérie, Djamel Belmadi  a été toujours sincère et aces dans ses sorties médiatiques avec une obsession : ne  rien cacher et ne pas  tromper l’opinion publique sur la réalité de la compétition de haut niveau.

 Mondial 2022

Mondial 2022

C’est dans cet état d’esprit qu’après le triage au sort des groupes de qualification au Mondial 2022, objectivement favorable aux Fennecs,  il a tenu tout de même à faire baisser le ton de  la foi  béate:  « Nous faisons preuve d’optimisme et allons déployer toutes nos forces et tout notre savoir-faire pour prétendre être premiers de ce groupe avant de passer à la phase de barrages, a-t-il expliqué dans les colonnes du site officiel de la Fédération algérienne de football (faf.dz), comme je l’ai souvent dit, et je le répète, tout le monde est averti, le chemin est long et compliqué. Chaque match aura sa vérité, son histoire. Et chaque match sera préparé de la manière la plus minutieuse possible. Aujourd’hui, nous faisons preuve de beaucoup d’humilité, même avec le titre continental que nous avons obtenu”.

Pour l’ancien coach d’Al Duhail au Qatar le fait d’être champion  d’Afrique en titre ajoute à la responsabilité des Fennecs : “ Cette Coupe d’Afrique que nous avons remportée en Égypte doit être une force pour nous, un atout, et non pas une faiblesse en prenant ces matches-là sans l’ambition nécessaire et le sérieux qu’il faut. Nous allons donc travailler sur ces adversaires-là, il faut que nous puissions accroître nos forces et réduire nos faiblesses. Bonne chance à nous, bonne chance à l’Algérie”. Il faut rappeler que l’Algérie est versée dans le groupe A et aura  à affronter le Burkina Faso, Djibouti et le Niger.  A l’issue de ce deuxième  et en cas de succès dans le groupe, l’Algérie affrontera  en  deux manches  (aller / retour)  l’un  des vainqueurs des quatre autres groupes.

@2022mag.com