Le sélectionneur du Soudan, Hubert Velud, était  revenu en France juste avant le confinement  et  ce au  moment même ou la sélection des locaux entrait en stage à Khartoum. De retour à son poste, le natif de Villefranche-sur-Saône (61 ans) semble prêt à entamer la préparation de la prochaine échéance des Faucons de  Jedianne, en l’occurrence la phase de groupes des  éliminatoires  du Mondial 2022.  Un match amical contre le Tchad est  prévu en septembre à condition que le mise sanitaire baisse d’intensité;Il ne cache pas son sentiment : ce sera difficile pour ses hommes dans un groupe C semble-t-il promis aux Lions de l’Atlas :  » C’est un groupe très difficile, a confié le technicien français dans une entretien accordé au site Fifa.com, contrairement à nous, nos trois adversaires ont disputé la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Nous allons nous battre jusqu’à la fin mais notre principal objectif est d’accéder à la phase finale continentale car notre groupe dans les qualifications pour la CAN est plus abordable. En fait, nous allons nous servir des qualifications à la Coupe du monde pour préparer les qualifications à la CAN. Et si jamais on peut créer une surprise, ce sera génial ».

Pour Velud, il est clair que les Chérifiens, qui ont participé au  Mondial 2018, sont une classe au-dessus de tout le monde :  » Nous nous attendons à des matches très difficiles contre le Maroc et la Guinée. Ces deux équipes ont des joueurs qui évoluent en Europe. Nous allons prendre les matches les uns après les autres, et tout donner pour terminer en bonne place au classement. À mes yeux, le Maroc est le favori pour la première place, mais les qualifications s’annoncent difficiles car les stades vont être pleins et ce n’est jamais facile de jouer en Afrique ».

Hubert Velud

Hubert Velud

Plus largement, l’homme  fort de Khartoum dont l’expérience africaine est  incommensurable, désigne presque les futurs détenteurs des cinq billets promis à l’Afrique : « Je crois que ça va être dur pour toutes les équipes; Il faut se qualifier en tant que premier de groupe puis disputer les barrages. Il n’y aura pas beaucoup de places pour les surprises. Je pense que l’Algérie, le Sénégal, le Cameroun, l’Égypte, la Côte d’Ivoire et le Nigeria sont les favoris pour la qualification. Le Maroc en est aussi capable, mais il aura du mal face aux équipes que je viens de citer ». Etrangement, Vahid Halilhodzic, boss des Lions del’Atlas, a fait le même pronostic dans les  colonnes du même  magazine de la FIFA.

@2022mag.com