La sélection des Emirats arabes unis doit affronter successivement l‘Indonésie  à Dubai (11 octobre) et la Thaïlande à Bangkok (15 octobre) dans le cadre des éliminatoires combinées Mondial 2022 -AFC Chinese 2023. La formation dirigée par Bert Van Marwijk pourra compter sur le talent de son très jeune attaquant prodige Ali Saleh (19 ans).

Pour le moment, le joueur d’Al Wasl est dans l’ombre des  deux grosses stars que sont le finisseur Ali Mabkhout et le milieu offensif Omar Abdulrahman beaucoup plus expérimentés. Mais pour la plupart des observateurs du football local, il est l’avenir  du football émirati voire asiatique : »J’ai toujours joué contre eux ( ndlr les deux stars) , mais jouer avec eux est très excitant, a-t-il confié au quotidien « The National », ce sont de très bons joueurs. Je peux  vraiment apprendre d’eux. Je pense qu’ils  ont  la qualité d’évoluer n’importe où dans le monde. Ce sont des gars que je regardais à la télévision, alors  faire partie de la même équipe qu’eux, c’est une si belle opportunité ».

Ali Saleh

Ali Saleh

Jusque-là pièce essentielle des sélections de jeunes, le natif de  Dubai a tapé dans l’œil du sélectionneur d’origine néerlandaise qui lui a offert sa première cape en septembre dans un match officiel. Un coup de foudre en apparence réciproque  « Le manager vous donne vraiment confiance. il vous permet de vous exprimer sur le terrain.  Il est vraiment bon avec les jeunes joueurs et leur fait suffisamment confiance pour leur donner une chance. J’ai toujours aimé jouer sous sa direction ». Les deux prochains rendez-vous et le reste de la campagne des éliminatoires vont certainement donner à Saleh l’occasion de s’installer durablement aux côtés de ses deux héros préférés, Mabkhout et Abdulrahman.

@2022mag.com