Même si la phase finale de la Coupe du monde 2022 n’est prévue que dans  trente mois, la pandémie qui a mis en l’espace de trois mois l’économie mondiale à sac  inquiète l’univers du sport à long terme.

C’est dans cet esprit, que la cheville ouvrière  de l’organisation du tournoi du Qatar  a tenu à rassurer le million et demi de fans normalement attendu pour suivre l’évémement à Doha en promettant qu’il sera accessible financièrement pour la majorité « Nous avons toujours dit, a confié Hassan Al-Thawadi,  depuis le premier jour, que ce sera une compétition accessible. Nous voulons que tous ceux qui le souhaitent puissent venir à la Coupe du monde. Nous avons démontré pendant la Coupe du monde des clubs (en 2019, ndlr), en accueillant des supporters de tous les clubs participants, que le séjour était accessible du point de vue des vols, du point de vue du logement ».

Hassan Thawadi

Hassan Thawadi

Ce discours ne signifie pas que les autorités du Qatar ne sont pas conscientes de la situation actuelle : « Nous entrons dans une récession, et il ne fait aucun doute qu’il y a des inquiétudes quant à l’économie mondiale, et la capacité pour les supporters de payer le voyage. Le problème que nous avons aujourd’hui, c’est de savoir à quoi va ressembler la reprise? ». Le monde en saura un peu plus dans quelques mois lorsque la pandémie aurai été sinon éliminée au moins rendue moins meurtrière te paralysante.

@2022mag.com