C’est toujours ainsi, il suffit parfois de d’insister sur un record  qui dure pour qu’il tombe. C’est ce qui est arrivé au coup de sifflet final du match Ouganda – Egypte (1-0) disputé jeudi après-midi à Kampala. Invaincus depuis 1962 face aux Cranes, les Pharaons ont été battus logiquement et, qui plus est, dans un match important comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018.  C’est au retour de la pause que les locaux ont pris l’avantage grâce à un but signé Emmanuel Arnold Okwi (51′) que les coéquipiers d ‘Essam El Hadary n’ont jamais pu rattraper.  Grâce  ce succès l’Ouganda prend la tête du groupe D avec sept points devant son adversaire du jour qui compte six points et relance  la course à la qualification à la quelle peuvent encore espérer se mêler le Ghana et le Congo. Le match retour prévu mardi à  Alexandrie sent déjà la poudre.

@2022mag.com

Les deux équipes

Ouganda: Denis Onyango, Nico Wakiro Wadada, Godfrey Walusimbi, Isaac Isinde, Murushid Juuko, Wasswa Hassan Mawanda, Khalid Aucho, Emmanuel Arnold Okwi (Sserunkuma, 88′), Faruku Miya (Luwaga, 75′), Derrick Nsibambi, Joseph Benson Ochaya. Entraîneur: Michael Weiss

Egypte: Essam El-Hadary; Mohamed Abdel-Shafi, Ahmed Hegazy, Rami Rabia, Ahmed Fathi, Tarek Hamed (Salah Gomaa, 70′), Mohamed Elneny, Abdallah El-Said, Mahmoud « Trezeguet » Hassan ( Sobhi Ramadan, 46′), Mohamed Salah, Mahmoud ‘Kahraba’. Entraîneur: Hector Cuper.