Comme lors de chaque Coupe du monde, la FIFA  rémunère les clubs en fonction du nombre de joueurs retenus par la sélection de leur pays. En Afrique, Al Ahly est  le club africain le mieux récompensé avec un chèque de 1,744 694 dollars américains. Le Zamalek est deuxième avec 795 937 dollars. En Asie, c’est Al Hilal quia touche le plus gros lot.  La FIFA  verse  la somme de  8 530 dollars par jour et par joueur libéré pour participer à la compétition. Mais il faut préciser que cette  indemnité  (1) doit être partagée entre le club pour lequel évolue le joueur au moment du Mondial  et  tout autre club pour lequel  il a joué au cours des deux dernières années. A noter que les clubs les mieux rémunérés dans le monde sont : Manchester City, 5 millions de dollars, le Real Madrid, 4,81 millions de dollars,  Tottenham Hotspur, 4,38 millions de dollars, le FC  Barcelone 4,14 millions de dollars et  le  Paris St Germain, 3,89 millions de dollars. Pour les  trois autres pays arabes présents au Mondial. l‘ES Tunis arrive en  tête en Tunisie (764 100 dollars ), le RS Berkane (171 922 dollars) au Maroc et Al Hilal SC   (2.024 865 dollars) en Arabie Saoudite.`

@2022mag.com 

(1)Le règlement établi par le Conseil de la FIFA. Les calculs sont établis selon un modèle qui prend en considération le nombre de joueurs sélectionnés dans les différentes équipes qui participent à la Coupe du Monde et le nombre de jours pendant lesquels chaque joueur est concerné par le tournoi. Les calculs débutent deux semaines avant le match d’ouverture et s’achèvent le jour de l’élimination de l’équipe du joueur concerné. Un pourcentage est ensuite attribuée au(x) club(s) auprès duquel/desquels le joueur concerné sélectionné a été enregistré au cours des deux années précédant le lendemain de l’élimination de l’équipe nationale concernée.