La troisième journée des éliminatoires du Mondial 2018 de la zone asiatique a permis aux Emirats arabes unis et  à la Syrie de réaliser  deux belles affaires en s’imposant respectivement face à la Thaïlande  et devant la Chine. Battus pour la troisième fois, le Qatar et l’Irak perdent pied.

 Groupe A

On attendait un exploit du Qatar  à Suon, au pays du soleil couchant,  face à la Corée du Sud. Il n’en fut rien. Mais il faut dire que les coéquipiers de  Rodrigo Tabata n’ont pas démérité. Ils ont même mené au score durant un quart d’heure suite aux buts du capitaine Hassan El Haydos et du naturalisé  Sebastian Soria, mais tout comme contre l’Australie ils ont fini par craquer devant une formation sud-coréenne plus habituée à la forte pression des grands rendez-vous. Il n’ y eut donc pas d’effet Jorge Fossati. Même si le nouveau boss veut encore croire à la rédemption  de son équipe. Le prochain match contre la Syrie à Doha montrera si son optimisme (voir déclaration ci-dessous) est  raisonnable. La Syrie, justement, est allée chercher une magnifique et importantissime victoire à Xian face à la puissante Chine (1-0). Un résultat qui remet en selle les  protégés  d’Aymen Said dans un groupe où les deux leaders n’ont que trois points d’avance sur eux. Mais la formation à battre est sans conteste l’ Iran victorieuse de l’ Ouzbekistan à Tashkent.

 belle victoire syrienne en Chine ( photo afc.com)

belle victoire syrienne en Chine ( photo afc.com)

 Groupe B

 Ali Mabkhout galvanise les Emirats

Après son échec surprise à domicile face aux Ouzbeks en septembre, les Emirats arabes unis ont corrigé la mire et maté d’accrocheurs thaïlandais grâce à ces deux redoutables attaquants que sont  Ali Mabkhout (2 buts) et Ahmed Khalil (1but). Un succès bonifié par le résultat du match Arabie Saoudite Australie (2-2). Du coup, les hommes de Mahdi Ali reviennent à un point des Saoudiens et des Soccceros. Le duel prévu mardi prochain à Jeddah entre les frères ennemis du Golfe arabe méritera le déplacement.Les  Emiratis voyagent bien et les Saoudiens sont généralement intraitables à domicile. A défaut de prendre une avance définitive sur le plan comptable le vainqueur s’offrira une indéniable  avance psychologique. Le troisième larron arabe de cette poule, l’ Irak, est à la dérive. Trois matches, trois défaites. La dernière fait mal, car elle a été concédée après un match héroïque à Saitama face au Japon. Un but  de Hotaru Yamagushi dans le bout  du bout du temps additionnel a sauvé la bande à Vahid Halilhodzic de l’humiliation suprême après un premier échec à domicile devant les Emirats arabes unis.

Les Emirats se relancent ( photo afc.om)

Les Emirats se relancent ( photo afc.om)

@ Cheikh Mabele

Déclarations des entraîneurs

Mahdi Ali (Emirats arabes unis)

“Le résultat a été en notre faveur, mais nos joueurs se sont rendus les choses plus difficiles. En particulier durant la première période où ils ont raté  plusieurs occasions de marquer. La deuxième mi-temps fut plus facile, même si après avoir inscrit le deuxième but, nous avons baissé de pied. Le but thaïlandais nous a obligé à changer des choses sur le plan tactique afin de mettre à nouveau une pression offensive et stopper la menace adverse.”

 Bert Van Marwijk ( Arabie Saoudite)

« Ce fut un match passionnant comme je m’y attendais. Au cours des 20 premières minutes, nous avons joué avec la manière dont nous voulions jouer. Nous avons effectué une grosse pression sur l’adversaire et nous avons marqué de beaux buts. Mais on ne pouvait pas jouer ainsi durant 90 minutes. Les deux buts de l’Australie sont venus sur des erreurs individuelles, mais je félicite les joueurs pour leur persévérance. Nous avons eu des difficulté à construire des attaques de l’arrière voilà pourquoi nous avons utilisé de longs ballons. Le résultat est positif pour nous et je suis satisfait de cette performance ».

Jorge Fossati (Qatar)

« Comme nous nous y attendions, c’était un match difficile. La République de Corée a commencé fortement et nous a pressé et privé de ballon, mais nous avons opté pour des contres rapides et cela a en partie payé. Je suis une personne positive et je crois toujours que nous pouvons  nous qualifier. Cette performance nous laisse des espoirs. Maintenant, nous allons nous concentrer sur le match contre la  Syrie, Quand je vois comment nous avons attaqué sur les ailes, je pense que nous avons les moyens de le gagner”.

Radhi Shenaishil ( Irak)

« Je pense que nous avons paratiqué un jeu bien équilibré, mais aucune équipe ne peut jouer au même niveau pendant 90 minutes. Aujourd’hui, c’était un match extrêmement difficile contre une  solide équipe japonaise, mais je pense que nous avons  bien joué. On pouvait légitimement espérer obtenir un match nul Hélas, à la la fin nous avons subi une défaite ».

Aymen  Said (Syrie)

« Aujourd’hui, nous avons eu un match très difficile, mais, comme nous l’avons promis au peuple syrien, nous avons obtenu un résultat fantastique. Nous étions prêts à relever ce défi et nous nous sommes préparés en conséquence. Nous avons marqué notre premier but dans ce groupe, et j’espère que nous pourrons en marquer plus à l’avenir et nous assurer ainsi de bons résultats ».

L'Arabie Saoudite accrochée mais toujours leader ( photo afc.com)

L’Arabie Saoudite accrochée mais toujours leader ( photo afc.com)

 Les résultats de la 3ème journée

 Groupe A

Suon: Corée du Sud – Qatar, 3-2

Buts: Qatar: Hassan El Haydos (16’), Sebastian Soria (45’). Corée du Sud: Ki Sung Yueng (11’), Ji Dong Won (56’), Son Heung Min (58’)

Tashkent : Ouzbékistan – Iran, 0-1. But: Mahmoud Almawas (54’).

Xian: Chine – Syrie , 0-1. But: Jalal Hosseini (27’)

 Classement

1. Iran, 7 pts (+3). 2. Corée du Sud, 7 pts (+2 ). 3. Ouzbékistan, 6 pts (+ 1). 4. Syrie, 4 pts (0) 5. Chine, 1 pt (-2).6 Qatar,0 pt (- 4).

Groupe B

Jeddah : Arabie Saoudite – Australie, 2-2

Buts: Arabie Saoudite: Taiseer Al Jassam (5’), Nassir Alshamrani (79’). Australie: Tomi Juric (71’), Trent Sainsbury (45’)

Abu Dhabi: Emirats-arabes unis – Thaïlande, 3-1

Buts: UEA: Ali Mabkhout (15’, 47’), Ahmed Khalil (90’+3). Thaïlande: Tana (65’)

Saitama : Japon – irak, 2-1. Buts: Japon: Genki Haraguchi (26’), Hotaru Yamaguchi (90’+5). Irak: Saad Abdulameer (60’)

Classement

1.Australie, 7 pts (+3). 2. Arabie Saoudite, 7 pts (+2). 3. Emirats arabes unis, 6 pts (+ 2 ). 4. Japon, 6 pts (+2). 5. Irak, 0 pt (- 4 ). 6. Thaïlande, 0 pt (-5 ).