Bonne nouvelle pour les cinq équipes africaines qualifiées pour le Mondial 2018, elles vont recevoir une avance de 2 millions de dollars de la part de la FIFA afin de financer leur préparation à la phase finale prévue du 15 juin au 15 juillet. Cette aide  a été négociée par la Confédération africaine de football (CAF) en application  de la décision du Comité d’urgence de la CAF tenue le 1er décembre 2017 et ratifiée par le Comité exécutif de la CAF le 10 janvier 2018. Le président Ahmad Ahmad  s’en est félicité tout en expliquant les raisons de cette démarche  exceptionnelle : “Cet accord, pour une avance sur la dotation financière de la FIFA, vise à permettre aux équipes d’avoir une préparation harmonieuse et de régler à l’avance la question des bonus dus aux joueurs, ce qui dans les précédentes éditions des compétitions a conduit à des situations qui ont affecté gravement l’image du football africain, avec un impact considérable sur les performances des équipes ». Pour rappel, la FIFA a prévu une dotation identique à hauteur de 8 millions de dollars  pour les 32 équipes participantes.

@2022mag.com