Malgré ses 35 ans, le milieu de terrain égytpen Emad Meteb  n’a pas renoncé au rêve de faire partie des 23 joueurs que retiendra le sélectionneur Hector Cuper pour disputer le Mondial 2018. Un rêve  légitime lorsqu’on sait que malgré une immense carrière, le triple vainqueur de la CAN n’a jamais connu une telle consécration. Lors du dernier Mondial auquel ont participé les Pharaons, il n’avait que sept ans.  Exilé actuellement dans le championnat saoudien au sein d’une équipe  d’Al Taawoun plutôt moyenne, il affirme être prêt à relever le défi : « Je me concentre sur mon équipe actuelle pour le moment, mon objectif est de rejoindre l’équipe nationale, a-t-il confié au micro de la radio nationale égyptienne, ce sera un très grand honneur de jouer à la Coupe du Monde 2018″. Il faut dire que l’ancienne star d’Al Ahly a à ses côtés à Al Taawoun un exemple formidable de longévité en sélection En l’occurence  le gardien de but  Essam El-Hadary (44 ans) qui lui fera certainement partie des heureux élus en juin prochain.

@2022mag.com