Transféré d‘Empoli  à  l’AC Milan après  la CAN 2019 où il avait été élu meilleur joueur du tournoi, le milieu de terrain algérien Ismaël  Bennacer (22 ans) est en train de s’imposer comme un des leaders de son équipe. Si les Rossoneri sont bien loin des ténors au classement de la Serie A, et ne peuvent viser au mieux qu’une place en Europa League à la fin de la saison, le Fennec, lui, trace sa route en alignant se belles performances.

Saluées d’ailleurs par son entraîneur au soir de la victoire face au Torino (1-0). Dans l’analyse commence toutefois par un petit reproche :  ‘’A mon avis, a confié Stefano Pioli en conférence de presse,  il garde trop parfois le ballon, notamment dans certaines phases de jeu où il doit rapidement transmettre le ballon à ses coéquipiers. Cela dit, il a un excellent tempérament. Je suis satisfait de nos productions sur le plan défensif où l’on fait du bon travail. Bennacer déploie une grosse générosité et joue sans calculs, ce qui le contraint à commettre parfois des fautes qui sont sanctionnées par les arbitres. Franchement, je trouve qu’il est en constant progrès. C’est un joueur qui est toujours disponible et surtout présent dans le jeu même si, je le répète, il faut qu’il joue plus simplement en gardant moins le ballon dans ses pieds’. L’installation du natif d’Arles  dans la grande ligue européenne  at au sein d’un grand club  historique de la Serie A ne fait que commencer même s’il est devenu un cadre presque indiscutable de l’équipe nationale algérienne.

@2022mag.com