Slimani à Leicester, Ziyech à l’Ajax Amsterdam, Ramadan Sobhi à Stoke City, Sofiane Boufal à Southampton ont  été désirés, transférés et souvent bien vendus sur un marché incandescent; Surtout en Angleterre. Point final  de deux mois de tractations dans les principaux championnats européens.

Le mercato estival a fermé ses portes le 31 aout à minuit. Sans grande surprise, l’Angleterre, aidés en cela par ses s colossaux moyens financiers, a grandement animé la campagne des transferts en étant la ligue qui a le plus dépensé. Avec 1,4 milliard d’euros de transactions, contre 1,1 milliard la saison précédente, la Perfide Albion a tout simplement écrasé la concurrence. Et parmi les clubs les plus actifs Outre-Manche, on retrouve les deux entités de Manchester. Avec 213 millions d’achats, City devance son voisin United (200). Aussi surprenant que cela puisse paraitre, c’est l’Italie qui se classe sur la seconde marche du podium avec 700 millions de dépenses dont 160 pour la seule Juventus de Turin. L’Allemagne se hisse enfin en troisième position avec des décaissements estimés à 542,5 millions d’euros.

Premier League, nouvelle terre d’asile pour les Fennecs

Quand on observe les mouvements européens en matière de transferts, on constate certaines permanences ou bien de nouvelles tendances qui se dessinent pour les joueurs arabes.Il n’est de secret pour personne que certaines ligues attirent davantage que d’autres, pour des raisons purement pécuniaires ou pour des questions liées à l’image ou à la proximité culturelle.

 Ramadan Sobhi, 18 ans: d'Al Ahly à Stoke City pour 7,5 millions d'euros

Ramadan Sobhi, 18 ans: d’Al Ahly à Stoke City pour 7,5 millions d’euros

Dans cet espace européen, deux championnats se détachent du lot: La Premier League et la Liga. L’Angleterre, grâce à son incroyable manne financière (des droits télés de 6,9 milliards d’euros sur trois ans) et à son engouement populaire est en train de devenir le nouveau point de chute avec notamment la présence grandissante des joueurs algériens.On compte ainsi pas moins de six fennecs appartenant aux clubs de l’élite ( Benaceur, Bentaleb, Feghouli, Guedioura, Mahrez, Slimani ). Soit le quota le plus important suivis numériquement par les Egyptiens (3) et les Marocains et Tunisiens (2).

 L’Espagne, qui jouit du statut de la ligue la plus relevée au monde, aimante toujours autant les adeptes du beau jeu. Ces caractéristiques correspondent parfaitement aux qualités naturelles des footballeurs maghrébins qui en font une destination de choix. Jouer contre les Messi, Ronaldo, Neymar et consorts est par ailleurs une source de motivation supplémentaire pour ceux qui s’immergent dans l’expérience espagnole. Il n’est donc pas surprenant de voir que le pays des derniers vainqueurs de la C1 et de l’Europa ligue a accueilli, ou conservé, plusieurs de ses éléments cette année ( Wissem Ben Yedder, Carl Medjani, Samir Nasri , Aissa Mandi, Mehdi Carcela, Akram Affif, Zouhair Feddal…).

  Ghoulam, Salah, Benatia, bien seuls en Serie A

Si la Liga attire autant, l’Italie ou l’Allemagne ne sont, en revanche, pas des destinations très privilégiées dans l’ensemble. Certes Nabil Bentaleb a fait le pari de Schalke 04, après que Younes Belhanda a effectué une pige de six mois l’an passé chez les Die Knappen ou que Mehdi Benatia s’est essayé au Bayern, mais rares sont ceux qui osent encore rejoindre le championnat allemand. Bien que l’image de la Bundesliga évolue positivement depuis quelques années, l’absence de proximité culturelle avec ce football peut encore expliquer certaines réticences. En ce qui concerne la Serie A, les problèmes structurels dont souffrent les clubs (violence et vétusté dans les stades, désaffection du public, crise financière…) ont obligé ces derniers à réduire la voilure en privilégiant des jeunes joueurs au fort potentiel à la revente. Même si le championnat d’Italie semble reprendre des couleurs ces derniers temps, des joueurs comme Mohamed Salah, définitivement transféré à la Roma cet été, Mehdi Benatia, de retour dans le Calcio (Juventus) ou Faouzi Ghoulam à Naples ne doivent pas faire oublier que les dirigeants transalpins privilégient plutôt les jeunes sud-américains ou européens dans leur stratégie de recrutement.

 Ziyech acheté 12 millions d'euros par l'Ajax Amsterdam

Ziyech acheté 12 millions d’euros par l’Ajax Amsterdam

Connues pour l’excellence de leur formation la France, la Belgique ou la Hollande, en raison notamment de leur faiblesse économique, sont un peu plus en retrait dans l’achat de joueurs. Il faut dire que la majorité des Maghrébins formés dans ces pays privilégient les mouvements au sein de leurs championnats respectifs. Seuls les plus talentueux d’entre eux répondent à l’appel de formations étrangères plus huppées. Ceux qui ont osé franchir le pas de l’exil, sans y trouver la réussite escomptée, reviennent souvent dans le contexte qui les a révélés avec l’espoir de rebondir.  A noter que l’attaquant international marocain de Twente, Hakim Ziyech a été l’objet du plus gros transfert  de ces dernières années aux Pays-Bas en étant acheté 12 millions d’euros par l’Ajax Amsterdam.Une affaire conclue le dernier jour du mercato.

C’est le cas en Ligue 1 avec les retours de Younes Belhanda (Nice), Mehdi Abeid (Dijon) ou encore Abdelhamid El Kaoutari (SC Bastia) ou de l’Eredivisie et de la Jupiler League avec son fort contingent d’origine marocaine. Particularité intéressante dans ce trio, c’est le nouveau rôle qu’occupe la Belgique. Le plat pays devient peu à peu une plateforme pour se relancer, avec la présence notoire d’une petite colonie algérienne cette saison ( Bahlouli, Belfodil, Saadi, Hanni,Hamdaoui ) ou une passerelle d’apprentissage du haut niveau pour certains éléments ( Mahmoud Hassan « Trezeguet », Fahad Al-Abdulrhaman). En ce qui concerne les Egyptiens, le circuit préférentiel en Europe passe prioritairement par la Suisse et le FC Bâle.  Le club helvète a continué cette année la filière des Pharaons avec Omar Gaber après avoir enregistré par le passé les arrivées de Mohamed Salah et de Mohamed Elneny.

@Nasser Mabrouk

 Les principaux mouvements

Angleterre

Sofiane Boufal (Lille)=> Southampton (jusqu’en 2021)

Sofiane Feghouli (FC Valence) => West Ham (Jusqu’en 2020)

Achraf Lazaar (Palerme)=> Newcastle (jusqu’en 2021)

Romain Saïss (Angers)=> Wolverhampton (jusqu’en 2020)

Islam Slimani (Sporting Lisbonne) => Leicester (jusqu’en 2021)

Ramadan Sobhi (Ahly )=>Stoke City (jusqu’en 2020)

Allemagne

Anis ben Htira (libre)==> Darmstadt (jusqu’en 2017)

Nabi Bentaleb (Tottenham)=> Schalke 04 (prêt)

Belgique 

Farès Bahlouli (AS Monaco)=> Standard de Liège (prêt d’un an)

Ishak Belfodil (Ban Yas)=> Standard de Liège (libre)

Karim Essikal (Zulte Waregem)=>Mouscron (prêt)

Sofiane Hanni (Malines)=> Anderlecht (jusqu’en 2020)

Mahmoud Hassan « Trezeguet » (Anderlecht)=>Mouscron (prêt)

Hamdi  Harbaoui (Udinese)=>Anderlecht (jusqu’en 2018)

Ahmed el Messaoudi (Lierse)=>Malines (prêt)

Idriss Saadi (Cardiff)=>Courtrai (prêt)

Idir Ouali (Paderborn)=>Courtrai (jusqu’en 2018)

Bulgarie

Aymen souda ( Lokomotiv GO) ==> Lokomotiv Plovdiv (jusqu’en 2018)

Ecosse

Fayçal Rherras (Saint Trond) => Hearts of Midlothian (jusqu’en 2019)

Espagne

Akram Affif (Villareal)=> Sporting Gijon (prêt)

Wissem Ben Yedder (Toulouse)=>FC Séville (jusqu’en 2020)

Mehdi Carcela (Benfica)=> Grenade (jusqu’en 2020)

Fayçal Fajr (Elche)=> Deportivo la Corogne (jusqu’en 2018)

Zouhair Feddal (Levante)=>Alaves (jusqu’en 2019)

Munir El Haddadi (Barcelone)=>FC Valence (prêt)

Carl Medjani (Levante)=>Leganes (jusqu’en 2017)

Samir Nasri (Manchester City)=>FC Séville (prêt)

France

Mehdi Abeid (Panathinaikos)=>Dijon (jusqu’en 2019)

Younes Belhanda (Dynamo Kiev)=> Nice (prêt d’un an)

Hatem Ben Arfa (Nice)=>PSG (jusqu’en 2018)

Rami Bensebaini (Paradou AC)=>Rennes (jusqu’en 2020)

Abdelhamid El Kaoutari (Palerme)=>SC Bastia (prêt)

Saif Eddin khaoui (Tours FC)==> OM (jusqu’en 2021)

Jamel Saihi (Montpellier)=> Angers (jusqu’en 2017)

Naim Sliti (Red Star)=>Lille (jusqu’en 2017)

Mehdi Jean Tahrat (Red Star)=>Angers (jusqu’en 2019)

Grèce

Hamza Younes (Concordia Chiajna)==> AO Xanthi (jusqu’en 2017).

Italie

Ouasim Bouy(Juventus)=> Palerme (prêt)

Djamel Mesbah (libre)=>Crotone (jusqu’en 2017+option)

Mohamed Salah (Chelsea)=>AS Roma (jusqu’en 2019)

Pays Bas

Anas achahbar(Feyenord) => PEC Zwolle (prêt)

Adil Auassar (Excelsior)=>Roda JC (jusqu’en 2018)

Ilias Bel Hassani (Heracles) =>AZ Alkmaar (prêt)

Zakaria El Azzouzi (Ajax)=>Sparta Rotterdam (prêt)

Hachim Mastour (Milan AC)=> PEC Zwolle (prêt)

Younes Mokhtar (libre)=> PEC Zwolle (jusqu’en 2018)

Hakim Ziyech (Twente)=> Ajax (jusqu’en 2021)

Pays du Golfe

Youssef El Arabi (Grenade)=>Lekhwiya (jusqu’en 2019)

M’bark Boussoufa (libre)=>Al Jazira, EAU (jusqu’en 2018)

Portugal

Okacha Hamzaoui (MO Bejaia) =>Nacional Madere (jusqu’en 2018)

Marouane Sahraoui (Metz)=> Vitoria Guimaraes (jusqu’en 2019)

Suede

Issam Jebali (Varnamo)==> Elfsborg (jusqu’en 2019)

Suisse

Seifeddin chabbi ( Austria Lustenau) ==> FC saint gallen (jusqu’en 2018)

Omar Gaber (Zamalek)=> FC Bâle (jusqu’en 2020)

Mohamed Gouaida (Hamburg) ==> Fc Saint Gallen (prêt)

Karim Haggui (Fortuna Düsseldorf) ==> Saint Gallen (jusqu’en 2018)

 Turquie

Aatif Chahechouhe (Sivasspor)=>Fenerbahce (jusqu’en 2019)

Adrien Regattin (Toulouse)=>Osmanlispor (jusqu’en 2017)

Maoruane Saadane (FUS Rabat)  => Caykur Rizespor (jusqu’en 2019)

Mohamed Ali Yaakoubi (EST)==> Caykur Rizespor (jusqu’en 2109)

 Par Nasser Mabrouk