Le moins que l’on puisse dire, c’est que le clubs égyptiens adorent les joueurs tunisiens et n’hésitent pas à aller chercher les meilleurs dans la Ligue 1 de leur voisin de l’ouest nord-africain. C’est ainsi que le défenseur international Hamza Mathlouthi,  28 ans, qui évoluait jusque-là  au CS Sfaxien, vient de rejoindre le Zamalek en paraphant un contrat  de trois ans. Le deuxième grand club du Caire l’a annoncé en postant un communiqué sur son site officiel. Le natif  de n’arrive pas en terre inconnue puisqu’il y trouvera son compatriote et coéquipier chez les Aigles de Carthage,  Sassi Ferjani, un milieu de terrain devenu un cadre incontournable des Chevaliers Blancs.

En réalité, cette signature est une demie surprise, car elle était dans les tuyaux depuis le mois de juin  dernier. En effet,  le transfert du défenseur latéral droit tunisien a failli aboutir au début de l’été. Le joueur avait en personne confirmé la négociation : » Il y a eu un premier accord avec le Zamalek ces derniers jours, avant-il confié dans les colonnes du quotidien tunisien Al Jarida,  mais dans le football mondial, tout change rapidement, car les règles pourraient changer en Égypte. Nous ne pouvons pas parler d’un transfert officiel puisque rien n’a été signé encore. Même si personnellement, j’estime que les choses sont presque terminées ».

Mathlouthi  en sélection face à l'Algérie ( photo page Facebook du joueur )

Mathlouthi en sélection face à l’Algérie ( photo page Facebook du joueur )

Sur la position des dirigeants sfaxiens, le natif de Zarzouna  s’était montré  : »«Ma relation avec le CSS est très solide et je n’ai pas pu prendre cette décision avant de consulter le club. J’ai informé les officiels du club de tous les détails liés aux négociations [avec J’espère terminer la saison avec Sfaxien  même si je dois attendre se connaitre le programme estival du  Zamalek ». Pour expliquer son choix de rejoindre l’un des ténors de  la Premier League égyptienne, le Tunisien reconnaissait avoir eu entre les mains une offre financière difficile à refuser, surtout lorsqu’elle vient d’un club aux assises aussi solides et aux ambitions  sportives aussi élevées.

@2022mag.com