Parti en catimini de l’Etoile du Sahel fin janvier après avoir résilié son contrat avec le club de Sousse où il évoluait depuis plus d’une décennie, Aymen Mathlouthi « Balbouli » s’était engagé ces derniers jours avec un club saoudien de D1, Al-Batin.

Agé de 33 ans, le capitaine de l’équipe nationale de Tunisie et de l’Etoile n’avait plus joué en club depuis plus d’un mois et la victoire de l’ESS contre Bizerte. Ses débuts officiels en championnat saoudien le week-end dernier contre le Hilal ont été très compliqués puisque Al-Batin s’est lourdement incliné à domicile (1-5) face au leader.

Pourtant, la formation dirigée par le Portugais Quim Machado avait pourtant ouvert la marque en début de seconde période mais Al-Batin a encaissé coup sur coup cinq buts en l’espace de vingt minutes !

Matlouthi a d’abord provoqué le penalty de l’égalisation à la 71e, et il est ensuite sorti à contretemps sur le troisième but du Hilal… « Ca a manqué de cohésion en moi et ma défense. On a été très bons en première période mais incapables de conserver notre avance acquise en début de seconde période », s’est justifié le gardien de but tunisien à la télévision saoudienne…

 @2022mag.com