Avec 13 nouvelles signatures lors du mercato estival, le Zamalek et Al Ahly, dominant logiquement le marché égyptien des transferts. Le deux géants du Caire sont suivis de l’étonnant Smouha qui a finalise 11 nouveaux contrats. Pour Al Ahly, le bonnes pioches ont été le défenseur latéral international tunisien Ali Maaloul, le gardien de but international égyptien Mohamed El-Shennawy chipé au Petrojet et le prometteur international nigérian l’attaquant, Junior Ajayi. De son côté ,le Zamalek a séduit surtout des joueurs évoluant en Egypte à l’image Shawki El Said, (Ismaily), Ali Fathi (Arab Contactors) et du finisseur nigérian de Wadi Degla, Stanley Ohawuchi. Enfin, Smouha est allé chasser en Algérie en récupérant les Burkinabes de la JS Kabylie, Patrick Malo et Diawara Banou. Mais les plus gros coups financiers du mercato reviennent au Ahly qui a vendu pour 14 millions d’euros en cédant le Gabonais Malick Evouna à un club chinois et le jeune Ramadan Sobhi à Stoke City. Une  jolie cagnotte pour bien passer l’hiver.

@2022mag.com