Dans un club  du MC Alger souvent miné par l’instabilité du staff technique, il semblerait que l’entraîneur Adel Amrouche ne soit pas encore menacé malgré les différentes éliminations dans les coupes nationale et internationales.Mais pour éviter toute mauvaise surprise, il a besoin d’offrir quelque chose de concret à ses dirigeants et aux exigeants  supporters.

Et cela ne peut passer –  le titre étant quasiment acquis à l’USM Alger-  que par une place sur le podium. Qui assurerait une qualification africaine. la Coupe de la Confédération pour le 3e place et la Ligue des champions pour la 2e. C’est possible a condition de réaliser un carton plein.

 Adel Amrouche

Adel Amrouche

A commencer par les quatre prochaines journées: «Les matches qui nous restent en championnat, c’est comme des finales de coupe et on doit  les gagner, a  clamé le natif de Kouba en conférence de presse deux jours avant de croiser le fer avec l’ES Sétif, on doit récolter le maximum de points pour décrocher la deuxième place et permettre au club de rejouer la Ligue des champions africaine. On jouera deux matches hors de nos bases contre Sétif et le CSC et deux contre l’USMA et le MCO. Je peux vous dire que ces quatre rendez-vous sont le tournant pour la course à une place sur le podium. Nous allons tout faire pour terminer la saison en fanfare et procurer de la joie et du plaisir à nos supporters ».

Une saison blanche ne serait certainement pas un bon indice pour que l’ancien sélectionneur du Kenya e de la Libye entre autres  conserve sa place sur la banc. A moins que les responsables du doyen des clubs algériens deviennent subitement sages et raisonnables.

@Cheikh Mabele