Deuxième du championnat de Ligue 1 à dix points de l’USM Alger à mi-parcours, le MC Alger veut profiter de la courte trêve hivernale pour faire le ménage dans ses rangs. Pas tellement pour recruter mais pour dégraisser. Du coup, trois joueurs sont partis ou partants. Arrivée cet été en provenance d’Al Ahly du Caire, l’Ethiopien Salaheddine a résilié son contrat à l’amiable. Il sera suivi dans les jours à venir du défenseur international camerounais Patrick Ngoula (23 ans) et de l’attaquant brésilien Alves Roberson même si la négociation s’avère plus dure car les deux concernés réclament de grosses indemnités avant de résilier leur contrat. Un autre attaquant, Walid Derrardja, souhaite être libéré, mais le club qui l’avait fait venir du MC El Eulma à prix d’or s’y oppose fermement: “ Derrardja restera avec nous jusqu’au terme de son contrat, a tranché le président du club Achour Betrouni, c’est un joueur sur lequel nous misons énormément. Et si le club a consenti d’énormes efforts pour l’engager au cours de l’intersaison, ce n’est pas pour le céder au bout de six mois”. Muet sur le plan offensif depuis le début du championnat, même s’il a peu joué, le natif piaffe d’impatience d’autant qu’il sait que de nombreux clubs de Ligue 1 souhaitent le recruter.

@2022mag.com