Le MC Alger semble  très bien parti cette saison. En Ligue 1 d’abord, où il est invaincu après six matches  et occupe la deuxième place  derrière  les banlieusards dru CR Belouizdad. En Coupe arabe UAFA  où il s’apprête à disputer la double manche des huitièmes de finale face  à l’équipe des Forces Aériennes Irakiennes. Avec un match aller à Bassorah que les Algérois veulent absolument remporter pour s’offrir plus de certitudes à l’occasion du retour à Alger.

Et pour gagner, l’entraîneur  des Chnaoua explique qu’il ne dérogera pas  à ses principes de jeu. Son équipe optera pour l’offensive : «Pour moi, le meilleur scénario c’est de gagner le match, a confié  Bernard Casoni en conférence de presse,  comme tout le monde le sait, on joue tous nos matches pour les gagner et ça sera pareil face à cette équipe irakienne. On doit respecter nos principes de jeu pour réussir. Il faut aussi que l’on soit efficaces devant le but pour mettre notre adversaire en difficulté ».

Bernard Casoni

Bernard Casoni

Avant d’ajouter: »Si on veut aller le plus loin possible dans cette compétition, ajoute le natif de Cannes , il faut assurer nos prestations  à l’extérieur. Donc, notre philosophie de jeu ne changera pas, mais on peut changer notre système de jeu par rapport à plusieurs facteurs par exemple : une exclusion; l’évolution du score ou des changements opérés  par  l’adversaire. Mais on optera souvent pour l’offensif, car c’est la meilleure assurance de gagner des matches. Rester derrière, c’est subir le jeu de l’équipe adverse ». Et à l’évidence cela ne ressemble guère  à l’ADN de l’ancien coach de Marseille, Bastia, Auxerre et Lorient. Il faut souligner que le MCA tourne à une moyenne de 2,10 buts par match en championnat.Le meilleur coefficient en Ligue 1 après huit journées.

@2022mag.com