Il y a deux jours, nous avions repris l’information de nos confrères tunisiens d’Ettachkila selon laquelle Mehdi Nafti était attendu à Nouakchott pour parapher son contrat, après avoir donné son accord pour diriger les Mourabitounes. Une information nullement confirmée alors par la FFRIM. Et pour cause. Ettachkila nous explique pourquoi : « Un accord a été trouvé entre l’ancien entraîneur de Lugo et Ahmed Yahya, l’homme fort du football mauritanien pour un contrat d’un an à la tête des Mourabitounes. Mais, selon nos informations, un conflit entre la FFRIM et le ministère de tutelle bloque certains détails inhérents au contrat entre les deux parties.

Mehdi Nafti, billets d’avion en main avec ses trois adjoints espagnols, n’a finalement pas fait le voyage à Nouakchott… » Dans la foulée, la Fédération a annoncé mercredi via ses réseaux sociaux que le Français Gérard Buscher, DTN du football mauritanien, « assurera l’intérim à la tête de l’équipe nationale senior pour les deux prochains matches des Mourabitounes, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022 ». Si l’on en croit toujours Ettachkila, « la situation reste en stand-by total. S’il reste la priorité des dirigeants mauritanien, le tunisien attendra d’avoir toutes les garanties contractuelles avant de s’engager avec la Mauritanie. » Ou pas…

@Samir Farasha