C’est connue, Adil Rami, le défenseur axial de l’Olympique de Marseille, n’est pas homme à fuir ses responsabilités. Ce fut le cas dimanche après sa prestation catastrophique face à l’AS Monaco au stade Louis II.

Auteur de deux bourdes monumentales qui ont permis aux Monégasques de revenir  dans le match sans le compromettre puisque son équipe a fini par l’emporter(3-2), l’e Franco-Marocain a affronté les micros et les caméras pour assumer : »On était dans le match, a-r-il confié à Canal + qui retransmettait le choc du Sud, n a fait une bonne première mi-temps, on était bien. Puis en dix minutes, j’ai relancé le match à moi tout seul, résume l’international tricolore. Je prends ma part de responsabilité mais c’est le football. Mentalement c’était très très dur. J’ai vu les étoiles à un moment donné. Ce n’était pas facile de relever la tête. Mais on a gagné. Je dois redoubler d’efforts et remettre les points sur « i » très rapidement ».

La prochaine occasion de se relancer  est dans 15 jours lorsque l’OM recevra  Guingamp au Vélodrome. A moins que Didier Deschamps lui donne une chance de discuter l’un des deux matches de la Ligue des nations contre l’Allemagne (mardi) et les Pays-Bas (dimanche).

@2022mag.com