Dans un long entretien accordé à notre confrère marocain Le Matin, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Badou Zaki, s’est déclaré moyennement convaincu par le niveau de la CAN qui se déroule actuellement en Guinée-Equatoriale. Il a notamment raillé les “ soi-disant” favoris: « Les équipes annoncées comme favorites, et dont tout le monde parle n’ont encore rien prouvé », a tranché l’ancien gardien de but du WA Casablanca. Avant d’ajouter : “ La sélection du Ghana, qualifiée pour la Coupe du monde, a chuté face au Sénégal qui n’a pas été qualifié au Mondial. La sélection algérienne, que tout le monde donne favorite, l’a échappé belle face à l’Afrique du Sud ».

Badou Zaki a également évoqué le rôle qu’aurait pu jouer les Lions de l’Atlas s’ils avaient pu disputer la compétition continentale: “Si on compare le niveau de la sélection nationale avec celui des équipes présentes à la CAN, je peux dire en toute franchise que le niveau de notre sélection est égal ou meilleure à ce que nous avons vu jusqu’à présent, que ce soit au niveau de la manière de jouer, de la gestion des matchs ou du jeu collectif. Pour revenir à la Coupe d’Afrique, je dirais que le niveau est assez bien. Mais il est loin du niveau que certains observateurs présageaient. Jusqu’à présent, les soi-disant grandes équipes peinent à fournir de grands matchs.”

Rappelons que le Maroc était qualifié à la CAN 2015 en tant que pays organisateur. Sa demande de reporter l’événement ayant été rejetée par la CAF et l’organisation confiée in fine à la Guinée Equatoriale, les Lions de l’Atlas n’étaient plus conviés au tournoi.

 @2022mag.com