Le Bénin sera l’adversaire  des Lions de l’Atlas  le vendredi 5 juillet en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations. Ce sera la première fois que les deux équipes croiseront le fer dans une phase finale.  Si le Ecureuils de Cotonou dont qualifiés parmi  les quatre meilleurs troisièmes du premier tour, le Maroc a remporté nettement la poule D grâce à un sans faute.

La différence entre les deux protagonistes existe donc et elle est en faveur de la bande à  Hervé Renard, mais  Romain Saïss préfère évoquer les mérites de l’adversaire. Histoire  de recommander la vigilance  à son équipe. « Maintenant, c’est un nouveau tournoi qui commence avec une phase à élimination directe, a affirmé le défenseur de Wolverhampton,  ll va falloir bien se préparer. Le Bénin, s’il est là, c’est qu’il le mérite ! Ils étaient dans une poule difficile avec le Cameroun et le Ghana et ils n’ont quand même perdu aucun match ».

Le natif de  est à l’évidence bien renseigné sur le parcours et le contenu des performances des joueurs de Michel Dussuyer. Il  également assuré que l’adversaire avait des atouts à faire valoir et qu’il ne faudra surtout pas le sous-estimer.  « Je pense que c’est une équipe avec des joueurs de qualité, qui évoluent dans de bons championnats. Ils ont aussi un bon collectif. Ils ont quand même réussi à mettre 2 buts contre le Ghana et ne pas en encaisser face au Cameroun, le tenant du titre. Il ne faut pas les prendre de haut ou penser qu’on est favoris. C’est l’erreur à ne pas commettre ».  A noter qu’en cas de succès face au Bénin , le Maroc affrontera le vainqueur du choc Ouganda-Sénégal  en quart de finale .

@2022mag.com