On le savait en sursis depuis plusieurs semaines et l’élection à la présidence d’Anis Mahfoud. Cette fois, c’est officiel, l’entraîneur tuniso-autrichien Lassaad Chabbi (60 ans) n’est plus l’homme de la situation au Raja. 

Le club a  en effet dévoilé son choix  sur ses resaux sociaux ce mardi matin  et ce à l’issue  de la réunion entre le nouveau  président et le technicien tunisien. Il semblerait selon le quotidien Le Matin, généralement très bien informé sur la vie des Verts Lundi, qu’un certain nombre du bureau exécuti ont appuyé cette décision après avoir pris connaissance du contenu du rapport fait sur le coach par le directeur tehnique  belge Patrick De Wilde tunisien

Cette décision, si elle ne surprend pas vraiment, intervient trois jours à peine après le derby face au Wydad qui s’était soldé par un match nul (1-1).

Lassaâd Jarda Chabbi

Lassaad Jarda Chabbi

Après seulement dix journées disputées dans la Botola Pro Inwi, l’Aigle Vert a donc décidé de se séparer de celui qui était arrivé il y a sept mois, en avril, en provenance de l’US Monastir, où il était arrivé en 2019 et avec laquelle il a remporté la Coupe de Tunisie 2020. Lorsqu’il avait été recruté, le Raja était alors en perte de vitesse.

Au moment où le vainqueur de la Coupe de la Confédération 2021 prend la porte, la situation du club est loin d’être désespérée. Le club est scotché à la deuxième place du championnat, mais… à cinq longueurs du Wydad. Et en lice pour la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique.

Il faut souligner tout de même  que le bilan comptable  du sortant est largement positif. En 39 matches sur le banc, Lassaad Chabbi a cumulé  25 succès,  10 matches nuls et  seulement 4 défaites. Il a remporté  en sus  la Coupe de la Confédération et  la Coupe Mohammed VI des Clubs Arabes Champions. Cette dernière compétition a  d’ailleurs rapporté un pactole de 6 millions de dollars.

Pour le remplacer, le Raja ne devrait pas être sans possibilité puisqu’il a déjà reçu des dizaines de CV de l’étranger. Faouzi Benzarti était évoqué, de même que Juan Carlos Garrido. Selon le site sport.le360.ma, le nouveau coach des Verts n’est autre que le Belge Marc Wilmots, ancien sélectionneur de la Côte-d’Ivoire, éliminé par le Maroc pour la CDM 2018. Wilmots a dirigé durant quelques mois en 2019 la sélection d’Iran. Il prend un club engagé sur quatre fronts : Botola, Coupe du Trône, LDC africaine et Supercoupe d’Afrique. Son président attendra de lui un titre, a minima…

S @Samir Farasha