Malgré les vicissitudes créés par la pandémie et un long confinement, la Botola marocaine est allée au bout de la saison 2019-2020 alors qu’il restait 17 journées  à disputer. succède .Il faut dire que le suspens a été à son comble. C’est lors de l’ultime journée que tout s’est joué. Le Raja, qui avait un point d’avance, a souffert le martyr avant de s’imposer face aux  FAR  Rabat (2-1) grâce  à un doublé signé Abdellilah Hafidi sur deux passes décisives de Mohcine  Metaouali.   Il faut souligner que le deuxième but a été inscrit à une minute seulement de la fin du temps réglementaire. Un championnat joué au finish après 30 journées, c’est tellement rare.

De son côté, le Wydad a également pioché pour dominer  en déplacement à Rabat  le FUS (2-1).  Même s’il a été dans la peau du champions durant une heure. Entre la 30e minute et la 89e minute. En clair, les deux clubs de la capitale politique du Royaume ont départagé les deux géants de la capitale économique.

 Le WAC  a abandonné son tote dans la dernière ligne droite

Le WAC a abandonné son tote dans la dernière ligne droite

C’est  le 12e titre national remporté par les Verts qui restent dans le palmarès à bonne distance de leurs meilleurs et éternels rivaux qui en comptent 20. Le succès des protégés se Jamal Sellami arrive après sept ans de disette puisque leur dernier sacre remonte à 2013.  Au coup de sifflet final du match, le quartier de Derb Sultan a été envahie par les supporters du champion dans une liesse de folie.

.  Ce succès fait à l’évidence  le grand bonheur des Verts : “ C’est une victoire pour tout le football marocain, s’est enflammé  le porte- parole du Raja Casablanca, Said Wahbi,  dans une déclaraion postée par l’agence nationale de presse (MAP),  qui intervient dans une période difficile imposée par l’épidémie du Covid-19. La reprise de la Botola Pro, après une suspension à cause de crise sanitaire, est une décision courageuse qui a couronné les efforts déployés par la Fédération royale marocaine de football et les autorités compétentes pour lutter contre cette pandémie. Nous dédions ce sacre mérité à tous les acteurs du club, à commencer par son large public, qui n’ont ménagé aucun effort pour atteindre cet objectif”. À noter que La Ligue nationale de football professionnel (LNFP)  et la FRMF  ont prévu  d’organiser la cérémonie de remise du trophée de champion 2020 le le mercredi 14 octobre au stade Mohamed VI sans préciser si ce sera avec ou sans public.

Maintenant que la compétition domestique a pris fin, le champion et son dauphin vont se consacrer l’esprit libre à la fin de la campagne de la Ligue des champions. Dans les  deux manches des demi-finales prévues les 17 et 24 octobre  le Wydad affrontera Al Ahly du Caire alors que le Raja en découdra avec le Zamalek .

La fin de saison disputée à marché forcée en juillet et octobre a coûté leurs places parmi l’élite  à la lanterne rouge le  Raja de Béni Mellal qui a inscrit seulement douze points en 30 journées et au 15e en l’occurence l’Olympique de Khouribga