Alors qu’elle devait annoncer mardi les sanctions contre le Maroc, coupable d’avoir voulu reporter l’organisation de la CAN 2015, la Confédération africaine de football a finalement décidé de reporter cette annonce au 17 janvier prochain, en marge de la la compétition en Guinée-Equatoriale. Une décision qui laisse les fans du football marocain en apnée.

Il faut dire que l’inquiétude gagne le football marocain. Le quotidien « Le Matin » résume très bien cette angoisse dans un long commentaire publié mardi “Le football marocain privé déjà de la CAN 2015 en raison du retrait de l’organisation au Maroc ne sortira pas indemne de cette affaire », prévient le quotidien chérifien. « Déjà au chômage, l’équipe nationale risque encore gros si la CAF suspend la FRMF à long terme. Les pessimistes,poursuit le journal, avancent une éventuelle sanction pouvant aller jusqu’à quatre ans. Si cela se confirme, la CAF signerait pratiquement l’arrêt de mort de notre football. »

 

2022mag.com