L’affaire qui oppose le défenseur zambien Aaron Katebe et le Moghreb Tétouan n’en finit pas de connaître des développements. De Lusaka où il se trouve depuis le 10 décembre – son visa était, affirme-t-il, valable au Maroc jusqu’au 11 décembre – l’ancien joueur du MAT était rentré chez lui en affirmant qu’il n’a pas été payé depuis son arrivée au club . Il est désormais officiellement défendu par la Fédération zambienne. Laquelle vient demander dans une lettre envoyée à son homologue chérifienne  (FRMF) d’intervenir pour récupérer 233 000 dollars d’arriérés de salaires. Il faut rappeler qu’il y a deux affaires dans l’affaire puisque l’international zambien a également accusé le président du MAT, Achraf Abroun, de l’avoir menacé de mort. Et que ce dernier accuse Karim Blaq, l’agent de Katebe d’avoir été à l’origine des accusations du joueur. Toutes ces partie menacent d’aller devant les tribunaux. Cela promet du boulot pour la justice marocaine.

@2022mag.com