Le prometteur attaquant Lyonnais Nabil Fekir est courtisé par deux pays: l’Algérie et la France. Il vient d’affirmer dans les colonnes du quotidien français l’Équipe qu’il annoncera son choix au mois de mars, c’est-à-dire lorsque les sélectionneurs enverront les convocations pour les matches amicaux entrant dans le cadre des dates FIFA.L’Algérie affrontera le Qatar et Oman à Doha, alors que la France recevra le Brésil au Stade de France. Répondant à une question sur son père, dont la préférence va pour l’Algérie, Fekir se veut très clair: “ Oui, c’est sûr: Il (son père) a vécu vingt ans en Algérie, c’est son pays, il a toute sa famille là-bas, et on connaît tous l’engouement des Algériens pour la sélection nationale. Mais après, c’est moi le joueur, la décision finale m’appartient.” En fait le mystère n’est pas si grand que ça et le gone semble savoir où il va lorsqu’il ajoute dans la foulée: “ Si Didier Deschamps m’appelle le mois prochain, ce sera difficile de dire non. Donc, je vais bien réflécbir. En prenant cette décision, quelle qu’elle sooit, je en vais pas faire plaisir à tout le monde, j’en suis conscient.Mais c’est moi qui suis sur le terrain et, concernant ce choix, je ne suis pas là poir faire plaisir aux gens.” En fait, tout est entre les mains du sélectionneur de l’équipe de France: convoquera-t-il le natif de pour clôre le débat. Nabil Fékir ne dit pas : si Christian Gourcuff me sélectionne… Ce dernier le fera-t-il au risque d’essuyer un refus? En on saura plus dans deux ou trois semaines.

@2022mag.com