Les Lions de l’Atlas n »ont pas raté la marche de Douala. Ils se sont imposés logiquement face à la Centrafrique (2-0)  après leur  large succès  à l’aller (4-1) quatre jours plus tôt et ont du coup (presque) validé leur billet pour la phase finale de la CAN programmée en janvier-février 2022 au Cameroun. En marquant un seule point  lors des deux dernière journées, les protégés de Vahid Hallhodzic termineront au minium à la deuxième place du groupe B qui comprend, outre la Centrafrique,  également la Mauritanie et le Burundi.

Dans un match où ils n’ont pas été spécialement brillants, les Chérifiens ont fait leur job facilité par l’extraordinaire efficacité dont à fait preuve une fois encore  leur meneur de jeu, Hakim Ziyech. La star des Blues de Chelsea a commencé par ouvrir le score six minutes avant la pause. Et s’il ne s’est pas passé beaucoup de choses passionnantes  dans un affrontement où le Maroc était clairement supérieu, c’est encore Ziyech  qui joue un rôle dans la réalisation du deuxième but en délivrant un amour de passe décisive  à  Youssef En-Nesyri juste avant le temps additionnel. La première mission, la qualification étant toute proche, il reste au sélectionneur franco-bosnien  à donner une identité de jeu à cet ensemble de joueurs talentueux qui évoluent dans de grands clubs européens : Inter Milan, Chelsea, Séville…

@2022mag.com

 

 

ernière avec trois point.