L’attaquant de l’AZ Alkmaar, Oussama Idrissi, a fait le choix des Lions de l’Atlas au détriment des Oranjes néerlandais qui le convoitaient également. Ce n’était donc pas couru d’avance. Car le Néerlando-Marocain avait hésité  avant de prendre cette décision. Le natif de  Berg-op-Zoom est passé à l’action lorsqu’il a demandé en janvier le changement de nationalité sportive auprès de la FIFA. C’était encore possible tant qu’il n’avait pas revêtu la tunique orange en équipe A et en match officiel.

Le fait a été acté par les dirigeants du football hollandais qui se sont épanchés dans les médias locaux. Regrettant mais respectant le choix du finisseur-passeur de l’AZ-Alkmaar. Le sélectionneur des Chérifiens, Hervé Renard, ne s’est pas encore exprimé, mais nul doute qu’il doit être  heureux de ce renfort précieux de son armada offensive déjà bien fournie.

Le sélectionneur  des Bataves, Ronald Koeman le voulait aussi dans son groupe

Le sélectionneur des Bataves, Ronald Koeman le voulait aussi dans son groupe

Rappel de l’historique du « recrutement  » précieux  Oussama (21 ans). En novembre dernier , la Fédération marocaine de football   l’avait invité  à partager le stage  de préparation des Lions de  l’Atlas au match de Coupe d’Afrique face au Cameroun (1-0) et à la rencontre amicale contre la Tunisie (1-0) organisée à Tunis. Pendant une semaine donc, le joueur de l’AZ Alkmaar a vécu en immersion pour mieux apprécier l’ambiance et la qualité de travail du groupe. En attendant  de prendre la décision ou pas de choisir de porter les couleurs du Royaume chérifien. Il faut savoir qu’il  subissait une grosse pression de la part des Oranjes qui le voulaient également. `

Un mois après, l’ancien joueur du FC Groningue (22 ans) n’avait pas  paraphé le document qui atteste du transfert de sa nationalité sportive à la FIFA mais son impression était déjà bonne. Ainsi qu’il l’avait déclaré à la fin du stage tunisois : « Ce fut une expérience vraiment agréable et spéciale. J’ai toujours joué dans les catégories espoirs des Pays-Bas et, tout à coup, j’ai été invité par le Maroc. Je ne savais donc pas à quoi m’attendre de la part de l’organisation, de l’ambiance et de la manière dont tout se passait là-bas. Je sais que le football est roi là-bas, peut-être même plus qu’aux Pays-Bas. La passion est beaucoup plus forte. En terme d’intentions de football, cela ne diffère pas beaucoup. Au Maroc également, ils veulent gagner des matchs de manière aussi attrayante. Le match contre le Cameroun en est un bon exemple, avec une ambiance agréable dans le stade ». Oussama Idrissi est la deuxième grosse prise de la Fédération royale marocaine au détriment de son homologue néerlandaise après celle du milieu offensif Hakim Ziyech il y a deux ans.

Hakim Ziyech, fut la première grosse prise de la FRMF

Hakim Ziyech, fut la première grosse prise de la FRMF

Il y a de  fortes chances donc que le désarrimais ancien international espoirs batave (8 sélections, 3 buts)  qui se trouve dans une forme olympique ( 7 buts et 8 passes décisives en 22 matches ) fasse partie des 23 joueurs que retiendra Hervé Renard pour affronter  le Malawi, le 23 mars dans les éliminatoires de la  Coupe d’Afrique des nations,  le 26 mars pour un match amical de prestige  face à l’Argentine de Lionel Messi . Joli baptême en perpective !

@Cheikh  Mabele 

.

Oussama Idrissi a disputé 22 matchs avec son club de l’AZ Alkmaar cette saison en Eredivisie, avec un bilan de 7 buts et 6 passes décisives.