À mi-chemin de la saison 2019-2020, c’est l’heure d’établir un premier bilan pour savoir si les favoris  des premiers jours sont au rendez-vous et si les champions sortants sont chahutés mais encore en course pour un nouveau sacre. Round-up

Algérie:  La surprise est grande.Longtemps sous la menace de a relégation la saison dernière, le CR Belouizdad mène la danse depuis les toutes premières journée avec à ses trousses un MC Alger requinqué qui pourrait lui piquer son leadership en cas de succès lors des deux matches en retard qu’il doit jouer au début de l’année 2020. Quid de l’USM Alger, le champion sortant ? Les Rouge et Noir sont onzièmes à douze points du leader mais avec trois matches en retard. L’espoir demeure de batailler pour le titre.

Le CR Belouizdad renouera-t-il a avec le titre 20 ans après . Les ultras en rêvent en tout cas

Le CR Belouizdad renouera-t-il a avec le titre 20 ans après . Les ultras en rêvent en tout cas

Arabie Saoudite : Le champion sortant  Al Nasr Riyad est en tête après 12 journées même si  avec six points d’avance il n’est pas à l’abri d’un retour d‘Al Hilal son grand rival de la capitale,  lequel  à trois matches  en retard en raison d’une campagne internationale chargée conclue par un titre asiatique  et une demi-finale de Coupe du monde des clubs. Al Ahli deuxième est encore dans la course.

Egypte. L’allure imposée par  Al Ahly indique clairement que les protégés de Rene Weiler sont bien partis pour aller chercher un septième titre consécutif. Les Red Devils ont déjà lâché le Zamalek relégué à neuf points et le Pyramids FC à huit. Le rythme infernal imposé par les Red Devils se lit dans les statistiques affichées : 24 points sur 24 possibles, 23 buts inscrits, un but concédé et une différence de pus 22. Un abime à combler  pour les poursuivants.

Al Ahly bien parti pour ajouter un nouveau sacre son palmarès

Al Ahly bien parti pour ajouter un nouveau sacre son palmarès

Emirats arabes unis.  Champion surprise au nez et à la barbe des gros bras traditionnels en mai 2019, Al Sharjah prouve que la surprise n’en était pas une puisque le revoilà en tête de l’Arabian Gulf League. Après dix journées, les coéquipiers de Omar Jumaa sont de solides leaders. Invaincus avec la meilleure attaque (23 buts), ils n’ont pas encore lâché les principaux concurrents, Al Ahli n’est qu’à un point, Al Jazira à quatre mais  Al Ain, qui s’était beaucoup renforcé en été, est d’ores et déjà à six longueurs.

La Renaissance de Berkane sera un vrai un trouble-fête

La Renaissance de Berkane sera un vrai un trouble-fête

Maroc : Seule équipe encore invaincue après dix journées la Renaissance de Berkane mène la course  devant les deux ogres de Casablanca. Si les observateurs doutent de  voir les coéquipiers de  du milieu offensif Alain Traoré tenir sur la longueur de la compétition, on ne peut pas exclure un rôle d’empêcheur de tourner en rond au moins jusqu’au printemps. D’autant que le champion en titre, le Wydad, (2èeme à 2 points)  et le  Raja  (4e 4 points) devront faire avec un calendrier alourdi par les compétition interntionales: Ligue des champions pour les deux clubs et   la Coupe arabe  pour le Raja qualifié pour les quarts de finale.

Qatar.  A la mi-temps du championnat, on se demande si Al Sadd n’a pas déjà perdu la bataille pour  le titre qu’il avait si brillamment conquis en mai 2019. Largement renforcé  lors du mercato estival, Al Duhail semble au-dessus du lot  et prêt à effacer l’humiliation de la dernière saison.Invaincus après onze journées, les protégés  de Rui Faria relèguent Al Sadd à onze points même si le demi-finaliste de la Ligue des champions à disputé deux matches en moins.Mais attention à Al Rayyan deuxième à quatre longueurs et également invaincu.

 Y aura-t-il match entre Al Duhail et Al Sadd le champion sortant ?

Y aura-t-il match entre Al Duhail et Al Sadd le champion sortant ?

Tunisie.Il reste deux équipes encore invaincues en Ligue 1. US Monastir et l‘ES Tunis.Mais le leader n’est pas celui que l’on croit. l’ASM est bel et bien devant les champions de Tunisie et  d’Afrique  sortants. Mais c’est un classement faussé car les Sang et Or ont quatre matches en retard. Il  leur suffira d’en remporter deux pour prendre la tête du classement. Toutefois, ni le Club Africain (2), ni le CS Sfaxien (4e), ni l’ES Sahel (7e)  ne sont lâchés.

@Cheikh Mabele