Après de longs mois de sommeil dû à la pandémie de Covid-19, certains championnats du monde arabe ont repris ou s’apprêtent à le faire, dans des conditions sanitaires strictes.

Ca y est, le ballon roule de nouveau dans le football arabe. Les matches de préparation se multiplient au Maroc, en Tunisie, en Egypte aussi. Signe que l’on n’est plus trop loin du moment où les championnats nationaux redémarreront. Avec évidemment, des huis-clos partout et un protocole sanitaire strict, avant, pendant et après les rencontres. Le virus continue en effet de circuler et oblige à la plus grande prudence.

Vendredi, la Qatar Stars League (QSL) a recommencé. Deux matches de la 18e journée (sur un total de 22) ont été organisés. Al-Gharafa (4e) a dominé Al-Arabi (5e) 1-0. Ailleurs, le Qatar SC (9e) s’est incliné chez lui devant le dauphin d’Al-Duhail, Al-Rayyan (2-1). Un point sépare désormais le leader d’Al-Rayyan, alors que Duhail défie ce samedi Umm-Salal, onzième et relégable.

Au Maroc, le Wydad Casablanca, champion en titre, faisait la course en tête au moment de l’arrêt de la Botola 1. Le demi-finaliste de la Ligue des champions d’Afrique devance le FUS Rabat et le Mouloudia Oujda. Le Raja Casablanca n’occupe que la 6e place seulement mais compte cinq matches de retard. Il commence en principe son opération remontée ce lundi face au Difaa el-Jadida (DHJ). Hormis le Raja, il reste une dizaine de journées à disputer.

 En tête de la Botola  , le Wydad  Casablanca  à la conquête d'un nouveau titre

En tête de la Botola , le Wydad Casablanca à la conquête d’un nouveau titre

 à mi-championnat, avec 49 points, loien devant Al Moqaouloun Al-Arab (33), Pyramids FC (32) et Zamalek (28). Les Chevaliers Blancs, dirigés par le français Patrice Carteron, ont dans un premier temps annoncé le boycott de la Premier League tant qu’un remède au coronavirus ne serait pas trouvé. Depuis, le fantasque président Mortada Mansour a changé d’avis ! Le club, qui a connu quelques cas positifs au Covid-19, a facilement battu Smouha (5-1) en match de préparation.

Du côté de la Tunisie, la date fixée pour la reprise est le 2 août. On se souvient qu’il y a quelques semaines, l’équipe nationale s’est rassemblée pour un stage en deux parties, alors que les clubs reprenaient les entraînements. Pour l’heure, c’est bien évidemment l’Espérance Tunis, qui se balade en championnat avec dix longueurs d’avance sur le CS Sfaxien à 10 matches de la fin. Les Sang et or visent un quatrième titre consécutif.

En Algérie, l’un des pays africains et arabes les plus touchés par la pandémie, les responsables du football n’ont pour l’heure rien finalisé. Sera-ce une saison blanche, ou bien reprendra-t-on là où on s’est arrêté ? Une reprise paraît plus qu’hypothétique. Les dirigeants de clubs et la Fédération doivent cependant convenir d’une décision. La Coupe nationale, en revanche, aurait plus de chance de se terminer que le championnat. 

@Samir Farasha