En mai dernier, il a inscrit à Male le but qualificatif pour l’Asian Cup, en finale d’un tournoi régional contre les Philippines. Et il ne compte pas s’arrêter là.

Nu'man

Bien avant de marquer ce but historique contre les Philippines en finale de l’AFC Challenge Cup aux Maldives (1-0), Ashrar Nu’man al-Fawaghra, son nom complet, était déjà une star pour les supporters palestiniens et même ailleurs dans les pays du Golfe.

Lancé en championnat de Palestine au Taraji Wadi el-Nes à 18 ans, le natif de Bethlehem a pourtant tardé avant d’intégrer la sélection. A 24 ans, il est enfin lancé, et marque six mois plus tard contre Bahrein son premier but en éliminatoires des Jeux Panarabes.

En 2012, il rejoint Al-Faisaly d’Amman, le grand club jordanien, et réalise une demi-saison de toute beauté (13 matches, 9 buts) avant de rentrer à Wadi El-Nes la saison d’après pour disputer la WBPL, le championnat pro organisé en Cisjordanie. A l’issue d’un exercice très réussi (12 buts) et une place de vice champion, il est recruté il y a quelques mois par un autre Al-Faisaly, celui d’Harmah en Arabie Saoudite.

 

Quatre buts cette saison dans le championnat saoudien

 

Tantôt attaquant de pointe, tantôt ailier, Ashraf Nu’man a réalisé une année 2014 de qualité, et pas seulement en Challenge Cup (4 buts). Depuis son arrivée en D1 saoudienne, il a inscrit 4 buts en 11 matches, et permet à son club entraîné par le Belge Stéphane Demol d’occuper la 6e place.

L’Asian Cup 2015 en Australie devrait encore lui permettre de franchir un cap au plan international. S’il ne devrait pas évoluer en pointe avec la sélection mais plutôt côté gauche – le poste d’axial est en principe occupé par le « Suédois » Mahmoud Eid (Nyköpings BIS) – Nu’man devrait encore faire souffrir ses adversaires avec ce pied droite redoutable.

 

Samir Farasha (Rédaction @2022mag.com)