Paul Le Guen est ambitieux pour la sélection d’Oman qu’il dirige depuis 2011. Pour sa première participation à une phase finale de l’Asian Cup ( la troisième pour les Omanais) le technicien français compte bien se qualifier pour le deuxième tour: “ Je crois en mon équipe, a-t-il déclaré au, elle est prête à relever ce défi difficile, je sais aussi que nos adversaires en Australie ont également peur de nous. Il savent que nous avons les moyens de les troubler. Nous ne ne serons pas une proie facile.”

Oman, qui évolue dans le groupe A, débutera la compétition contre la Corée du Sud le 10 janvier avant d’affronter l’Australie le 13 janvier et le Koweït quatre jours plus tard.

@2022mag.com