Les observateurs  s’attendaient à une demi-finale retour de Ligue des champions  disputée et avec beaucoup de suspens entre Al Ahly et l’Etoile du Sahel. Il n’en fut rien, car les Red Devils ont éteint l’incendie au bout de vIngt minutes. D’abord, grâce  au défenseur  frère ennemi, Ali Maaloul (2′) puis à l’efficacité de l’attaquant international marocain Walid Azaro (22′) admirablement servi par Moemen Zakarya. Puis, juste avant la pause, l’intenable Azaro double sa mise et met la tête des étoilés sous l’eau. A 3-0, il fallait que les protégés d’ Hubert Velud inscrivent trois buts pour se qualifier.

Qualification méritée  piur  Al Ahly    (photo cafonline.com)

Qualification méritée piur Al Ahly (photo cafonline.com)

Mission difficile, sinon impossible face à des champions d’Egypte solides et quasi imperméables.Et la deuxième période ressembla en tout points de vue à la première. Les coéquipiers de Junior Ajayi transformèrent le match en supplice pour l’équipe de Sousse. Avec trois nouveaux buts en  17 minutes signés Azaro (49′), pour son triplé, Hamid Neggaz (57′ csc ) et Rami Rabia (62′). La réduction du score par Rami Bédoui (52′) et Iheb Msakni (90+1′) est anecdotique. Al Ahly a infligé au représentant tunisien l’une de ses plus lourdes défaites au niveau international et a gagné le droit de rêver à un neuvième titre  de champion continental. Son prochain adversaire en finale, Le Wydad de Casablanca, est prévenu.

 

@2022mag.com

Les équipes

Etoile : A. Mathlouthi, G. Abderrazzak, Rami Bedoui, A. Brigui (Amr Marei,60′), Z. Boughattas (Omar Konate, 73′), H. Nagguez, H. Lahmar, A. Trabelsi, M. Ben Amor, Diogo Acosta, Alkhali Bangoura. entraîneur: Hubert Velud

Ahly : Sherif Ekramy, Saad Samir, Mohamed Naguib, Ali Maaloul, Mohamed Hani, Rami Rabia, Amr El-Sulaya, Saleh Gomaa, Junior Ajay (Emad Meteb, 67′)i, Moemen Zakareya, Walid Azaro. Entraîneur: Hossam El-Badry