Le Zamalek n’a pu faire que partager les points avec  Al Ahly Tripoli (0-0)  à Tunis dans un match comptant pour la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions.Ce n’est pas forcément un bon point et ce pour deux raisons . D’abord, parce que  les Libyens, étrillés à Alger par l’ USMA quinze jours plus tôt, ne sont pas la formation la plus redoutable du groupe B. Ensuite, et c’est ce qui est le plus inquiétant, c’est la stérilité confirmée des Chevaliers Blancs.

 Pourtant, l’entraîneur Augusto Inacio avait déclaré avant le match avoir bien étudié Al Ahly Tripoli et qu’il comptait bien gagner à Tunis. Mais le Portugais, visiblement tracassé, avait aussi tiré la sonnette d’alarme il y a quelques jours :  » Manquer de nombreuses occasions de marquer pourrait bientôt m’envoyer à l’hôpital. C’est très dangereux  pour nous et pourrait conduire l’équipe à perdre dans les matches à venir ».

Le deuxième représentant égyptien en LDC, Al Ahly, n’a pas tremblé. Tout à l’opposé de son rival cairote, il est allé chercher une superbe victoire à Garoua face au Coton Sports (2-0) grâce à deux buts signés, dans le premier quart d’heure, Junior Ajayi et  Moemen Zakarya. Un succès qui fait oublier en partie le match nul concédé à domicile lors de la première journée  et qui propulse les Red Devils en tête du groupe D en attendant le résultat du match Zanaco – WA Casablanca.

@2022mag.com