Tenu en échec à Alexandrie par l’ES Tunis (0-0) lors de la première journée de phase de groupes de la Ligue des champions, Al Ahly, toujours privé de son duo offensif Ajayi-Azaro,  a  été enfoncé mardi soir par le Kampala KK (0-2) et  se met sérieusement en danger  dans la perspective de la qualification.Ce qui est inquiétant pour les coéquipiers de c’est que cette défaite n’est pas un accident. Les Ougandais ont été supérieurs et on fin par faire craquer les Red Devils dans le dernier quart d’heure grâce à deux buts signés Ibrahim Juma (74′) et Timohty Awany (89′ sur penalty).

Blessé, Walid Azaro manque beaucoup au  Ahly

Blessé, Walid Azaro manque beaucoup au Ahly

En cas de succès de l’ES Tunis mercredi  devant les   Botswanais de Township Rollers mercredi, Al Ahly occuperait la quatrième place du groupe A.  Un démarrage catastrophique en Ligue des champions. Mais pas que, puisque les champions en titre restent sur cinq matches sans succès et surtout sur une élimination en quarts e finale de la Coupe d’Egypte face à l’ennemi héréditaire, le Zamalek. La sale soirée de Kampala a conduit à un coup de théâtre avec la démission de l’entraîneur Hossam El-Badry qui a été acceptée par la direction du club qui a nommé, sans tarder, Ahmed Ayoub comme coach intérimaire. La crise couve chez les octuples champions d’Afrique.

@2022mag.com

Les équipes 

Kampala: 
Charles Lukwago, Denis Oola Okot, Timothy Awany, Jackson Nunda (Lawrence Bukenya, 46′), Muhammad Shaban (Paul Mucureezi, 87′), Mustafa Kizza, Isaac Kirabira (Derrick Nsibambi ,71′), Allan Okello, Ibrahim Juma, Habib Kavuma, Julius Poloto. Entraîneur :

Ahly: Sherif Ekramy, Mohamed Hani, Saad Samir, Mohamed Naguib, Sabri Rahil, Hossam Ashour (Islam Mohareb 76), Amr El-Sulaya, Walid Soliman (Ahmed Hamdi 67), Mido Gaber, Phakamani Mahlambi, Marwan Mohsen. Entraîneur: Hossam El-Badry