Al Ahly et ses fans ont rêvé d’une remontada à la Barcelonaise pour éliminer le Mamelodi Sundonws  large vainqueur au match aller. Mais marquer six buts sans en encaisser un seul était une chimère. A la la fin du match disputé  au Borg El Arab Stadium devant 30 000 spectateurs, le maximum autorisé par les pouvoirs public, les protégés de Martin Laserte ont fini par gagner dans la souffrance grâce à un but inscrit – après plus d’une heure de jeu –  par l’attaquant international marocain Walid Azaro (68′). Trop peu et trop tard. L’octuple champion d’Afrique  et dernier finaliste de la compétition devra attendre encore un an pour espérer remporter le  neuvième trophée qu’il chasse depuis 2013.

Martin Lasarte

Martin Lasarte

Pourtant, face aux Sud-Africains qui ont prouvé qu’ils n’avaient pas réussi à gifler leurs adversaires par hasard, les coéquipiers de Ramadan Sobhi se sont battus, il y ont mis beaucoup de volonté et même d’agressivité. Remontée comme un coucou, la formation cairote a fini par récolter six cartons jaunes – El-Sulaya, Ajayi, Ashraf, Sobhi, Mohsen, Azaro – contre zéro  pour les hommes de Pitso Mosimane. Il reste à savoir quelles seront les conséquences de cette élimination sur la suite de la saison des Ahlaouis. Ils ont tout de même un titre national à défendre et une rude bataille à mener  face au Zamalek. Autre question inévitable : le coach Uruguayen Martin Laserte survivra-t-il à la plus grosse  humiliation  jamais subie par les Red Devils en Afrique  et cela  même s’il arrive à réaliser un doublé national,coupe et championnat ?

@2022mag;com

 

Les équipes

Ahly: Mohamed El-Shennawi; Ahmed Fathi, Yasser Ibrahim, Ayman Ashraf, Ali Maaloul; Hossam Ashour, Amr  El-Sulaya (Nasser Maher 79), Hussein El-Shahat (Marwan Mohsen 67), Ramdan Sobhi, Walid Azaro, Junior Ajayi (Salah Mohsen 84). Entraîneur : Martin Lasarte

Mamelodi Sundowns: Denis Onyango, Tebogo Langerman, Ricardo Nascimento, Wayne Arendse, Anele Ngcongca, Tiyani Mabunda, Hlompho Kekana, Thapelo Morena, Themba Zwane (Leyle Lakay ,83′), Manyisa (Soumahoro Bangaly, 73′), Lebohang Maboe (Phakamani Mahlambi, 62′). Entraîneur :Pisto Mosimane