Battu  par l’Étoile du Sahel (1-0) )  lors de la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, Al Ahly n’avait pas de joker à utiliser en recevant Al Hilal Omdurman. Les trois points étaient indispensables pour préserver ses chances de qualification pour les quarts de finale. Et bien ce duel avec les Soudanais  ne ressembla pas à une sinécure. En effet, si les Red Devils  avaient cru s’être mis à l’abri avant la pause en marquant deux buts par Hussein El-Shahat (15′) et Ramadan Sobhy  (37′ sur penalty ), ils furent cependant contraints de batailler jusqu’au bout pour garder leur avance. Certes, ils se sont procurés quelque occasions en seconde période, mais Al Hilal a réussi à réduire le score dans le temps additionnel  Athar Al Tahir (90+8′).

A l’issue du match, l’entraîneur des champions d’Egypte a  retenu essentiellement les trois points gagnés mais a regretté les opportunités manqués par ses offensifs. Par ailleurs, il a aimé voir ses défenseurs participer aux actions offensives :  » Nous avons atteint notre objectif et obtenu trois précieux points, a confié René Weiler en conférence de presse, nous avons dominé le match la plupart du temps mais nous avons laissé passer beaucoup d’occasions de faire la différence  puis nous avons concédé ce but en fin de match. Nos défenseurs sont sortis du cadre de leur compétence en participant à l’élan offensif. Je pense que c’est indispensable car cela aide beaucoup l’équipe. Je suis satisfait de la performance de ma ligne de défense, car il s’agit du football moderne ». Al Ahly aura la chance de recevoir une deuxième fois d’affilée puisqu’il affrontera les Zimbabwéens du FC Platinium  le 27 -décembre au Caire.

@2022mag.com

Les équipes

Ahly: Mohamed El-Shennawi, Mohamed Hani, Ahmed Fathi, Rami Rabia, Mahmoud Wahid, Amr El-Sulaya, Magdi Afsha, Walid Soliman (Aliou Dieng 68), Hussein El-Shahat (Geraldo 85), Ramadan Sobhi, Junior Ajayi (Marwan Mohsen 88). Entraîneur : René Weiler.

Al-Hilal: Salim Jamal (Younis Eltayeb 83), Atahir Eltahir, Al Samwal Merghani, Abdellatif Boya, Faris Abdalla, Mohamed Abuaagla, Nasr Omar, Mohamed Darag, Nizar Hamid (Waleed Bakhet 54), Saleem Mohamed (Mohamed Mokhtar 71), Mohamed Musa Eldai. Entraîneur : Nabil Kouki