L’équipe nationale du Kenya était sous la menace d’interdiction  par  la FIFA  de participation  aux éliminatoires du Mondial 2022 en raison du non paiement par la Fédération locale des indemnités de licenciement de l’ancien. sélectionneur Adel Amrouche. Condamnée par la commission des litiges  de l’institution faîtière du football mondiale, la FKF avait jusqu’au 24 avril pour  régler  au technicien algérien  un peu plus d’un million de dollars par le Tribunal arbitral du sport en octobre dernier dans une affaire de licenciement abusif par le Tribunal arbitral du sport en octobre dernier. Ce délai vient d’être prolongé jusqu’au 30 avril. Une information confirmée par la FKF. Une chose est sûre, en cas de non réglement du litige dans les délais, l’affairse sera portée le 18 mai devant  la commission de discipline  avec le risque d’une exclusion définitive des compétitions de la FIFA. et donc de la Coupe du monde 2022. Pour rappel, le Kenya ne compte aucune participation à  la Coupe du monde.

@2022mag.com