En Algérie, on ne connait toujours pas le programme de reprise des entraînements et encore moins celui de la reprise de la compétition.Et le confinement n’a pas encore été complètement levé.Mais dans les clubs on attend avec impatience le déblocage de la situation. Et certains plaident pour un achèvement de la saison 2019-2020 d’autant qu’il ne reste que huit journées à disputer et que les enjeux sont importants. Tant dans la course au titre que dans la bataille du maintien.

 JS Kabylie

JS Kabylie

Ainsi, la JS Kabylie  en embuscade pour le sacre  à quatre points du CR Belouizdad qui pointe  à seulement un point du MC Alger et de l’ES Sétif bien avoir la possibilité de de s’imposer sur le fil.  Et s’y prépare comme l’a souligné son entraîneur Yamen Zelfani  : « Dès que la FAF nous donnera le feu vert pour renouer avec le championnat, même à huis clos, une préparation de trois ou quatre semaines pourrait suffire pour remettre le train en marche et terminer la compétition le plus normalement du monde et éviter ainsi les spéculations de toutes sortes ».

Le projet est  de pourvoir  distribuer les lauriers et infliger  sanctions sur la base de la performance et rien que  la performance:  » Seul le terrain devra déterminer le classement final, surtout que la course au titre est encore ouverte, puisque le championnat algérien est très homogène, du fait que des clubs du bas du tableau sont capables de bousculer des équipes du haut du classement, et je suis persuadé que quatre ou cinq clubs qui figurent dans le peloton de tête peuvent prétendre aisément au titre”. Les adversaires que doit encore affronter la JS Kabylie. A domicile : CS Constantine (23e journée)  MC Alger (25e ), USM Alger (27e), CR Bordj Bou Arreridj 29e) . En déplacement:  Ain Mlila (24e ), JS Saoura (26e), MC Oran (28e), NC Magra (30e). 

@2022mag.com